Publicités

Retour sur le Conseil Municipal (raccourci) du 9 Février 2018

Le conseil municipal du 9 février, qui devait être l’occasion du vote du budget 2018 a été interrompu par le maire en cours de séance, celui-ci n’ayant pas de majorité pour le voter (nous y reviendrons !)

Seulement 7 points (sur 25) ont été abordé dont :

 

Le Rapport sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes en 2017

Celui-ci montre que 80% des postes non-titulaires sont occupés par des femmes, et dont l’écart de salaire entre les femmes et les hommes sur cette population est de près de 13%, sans que cela n’appelle pistes de plans d’actions correctifs s’agissant de la précarisation et paupérisation de ces femmes.

Pour résumé, manque total de vision et d’ambition de la majorité sur ce sujet !

(suite…)

Publicités

Stationnement payant : Quand l’illégalité rencontre l’incompétence…

Une affaire de plus au Tribunal…

En complément du recours vers le Préfet, l’affaire de la délibération sur le nouveau plan de stationnement est désormais dans les mains du Tribunal Administratif de Melun.

Cette requête déposée par Philippe VIDAL via son avocat est justifiée par le refus réitéré du maire de Villejuif de saisir de nouveau le conseil municipal d’un projet de délibération, illégalement adopté le 8 décembre 2017, relatif à la mise en œuvre de la dépénalisation du stationnement payant.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de la requête derrière ce lien : Requête TA Villejuif dépénalisation

Bonne nouvelle pour les Villejuifois, face à ce racket organisé, la délibération relative à la dépénalisation du stationnement payant étant illégale, aucun paiement n’est dû par les usagers !

(suite…)

21 élu(e)s en appellent au recours du Préfet…

Souvenez-vous, lors de la séance du Conseil Municipal du 8 décembre, la délibération sur le nouveau plan de stationnement à été mise au vote sans quorum en l’absence des conseillers municipaux de l’opposition. Il ne restait plus que 19 élus physiquement présents en séance sur 45 ce qui constitue un vice de procédure !

21 élus de l’opposition avaient alors déposé 2 recours gracieux auprès du maire, et si ce dernier a reculé s’agissant du simili-Débat d’Orientation Budgétaire d’une 1/2 page A4 (sic !), il vient de rejeter le recours sur la dépénalisation du stationnement à Villejuif (lire notre article : un racket honteux et « heureusement » illégal.

Les motivations de ce rejet sont des plus spécieuses, voire mensongères…

C’est donc désormais directement vers l’autorité de tutuelle que ces mêmes 21 élu(e)s ont déposé un recours hiérarchique…

Voici son contenu : (suite…)

Nouveau stationnement à Villejuif, un racket honteux et (heureusement !) illégal…

Qu’en est-il du « fameux » nouveau plan de stationnement ?

L’objectif global est-il ?

  • d’éviter que Villejuif devienne le parking du Val de Marne ?
  • de favoriser le recours aux déplacements alternatifs pour les Villejuifois ?
  • de s’inscrire dans un plan global de réduction de l’impact du transport routier ?
  • de transformer l’hyper centre de Villejuif en secteur semi-piéton ?
  • de faire plus surement et plus certainement discrètement les poches des Villejuifois ?

Bien évidemment le rapport qui nous a été fourni pour le catastrophique Conseil Municipal du 8 décembre, n’apporte pas de réponse à bons nombres de questions pratiques :

  • Où sont les éléments de l’étude de stationnement ayant conduit à ces choix ?
  • A partir de quand puis-je me doter de la carte résident ou commerçant ?
  • Quel est l’impact budgétaire de cette mise en œuvre, en dépenses comme en recettes pour la ville ?
  • Va-t-on vers une externalisation des contrôles ou bien vers un renforcement du nombre d’ASVP ?
  • Quelles sont les mesures envisagées pour les agents de la ville ou les salariés de nos entreprises ?
  • Y a-t-il un dispositif pour les déménagements ?….

Un travail bâclé,une délibération MAUVAISE… c’est la majorité elle même qui le dit !

(suite…)

Conseil Municipal du 8 décembre… ce n’était pas la fête des lumières !

De nouveau le Conseil Municipal du 8 décembre a été marqué par un comportement indigne de la part du maire et sa majorité (majorité de plus en plus réduite car seulement 19 élu(e)s de la majorité étaient présents sur un total de 45 conseillers municipaux, à croire que ces comportements ne sont même plus supportables pour certains d’entre eux !).

Le conseil a été interrompu immédiatement après le (non) débat d’Orientation Budgétaire, nous y reviendrons….

Après cette nouvelle séance plusieurs options sont sur la table :

  • Saisir de nouveau le Préfet ?
  • Saisir le Tribunal Administratif  ?
  • Saisir le Procureur de la République ?
  • Demander le retrait des délégations du maire ?
  • Imposer désormais un vote à bulletin secret sur toutes les délibérations comme le permet l’article L2121-21 du CGCT, afin d’éviter (i)le vote double du maire, (ii)les dérives autour de l’usage des boîtiers électroniques de vote, comme constatés déjà par plusieurs élus.

Toutes les oppositions doivent se réunir ce lundi soir pour décider de la meilleure conduite à tenir…

Retour sur le conseil…. (suite…)

Retour sur le Conseil Municipal du 23/10/17

Après l’interruption de la séance du Conseil Municipal du 13 Octobre suite à l’irruption de manifestants contre la cession de la Bourse du Travail et surtout suite au refus du maire de laisser s’exprimer ceux-ci  voire de les rencontrer, une nouvelle séance de Conseil a donc été programmée.

Les réponses aux nombreuses questions s’agissant de la liste des « décisions du maire » n’ont, une fois de plus, pas été apportées. Par ailleurs, nous n’avons malheureusement pas été suivi par le reste de l’opposition s’agissant de la décharge de délégations du maire, ceux-ci semblant donc se satisfaire d’une situation inacceptable ! (allez comprendre ?)

Néanmoins, Paulo NUNES, a ouvert la séance au nom de l’ensemble de l’opposition afin que cessent les dérives dans l’usage du boitier électronique de vote : (suite…)

Délit de « favoritisme » au cœur des débats du Conseil Municipal

Le Conseil Municipal du 18 Septembre 2017 a bien mal démarré !

La maire avait décidé de la convocation en urgence de ce conseil dans des conditions méprisant la loi et notre règlement intérieur pour entériner un décret paru il y a un peu plus d’1an !

Nous avons de ce fait alerté (une nouvelle fois !) le Préfet s’agissant de ces nouveaux manquements à la loi (notre courrier au Prefet est à retrouver ici)

Quoi qu’il en soit, la question du transfert de notre OPH vers le territoire T12 a été l’occasion pour nos élus de mettre en lumière les pratiques clientélistes de la majorité.

Retrouvez ci dessous la fin de l’intervention de Philippe VIDAL (la version intégrale de la déclaration est à retrouver derriere ce lien)

Extrait : (suite…)

Rappel au Droit, les élus VillejuifNOTREville contraints de saisir le Préfet

Une fois de plus un Conseil Municipal à Villejuif n’a pu se tenir jusqu’au bout…

Les élus VillejuifNOTREville ont été contraints d’alerter par courrier l’autorité Préfectorale sur le blocage de notre assemblée délibérante :

 

« Monsieur le Préfet,

C’est avec regrets et consternation que les élu(e)s communaux signataires de ce courrier ont souhaité vous alerter sur les dysfonctionnements graves de l’institution démocratique au sein de laquelle nous avons l’honneur de siéger.

En à peine un mois, les conseils municipaux de Villejuif des 2 juin et 5 juillet 2017 ont été interrompus à la suite du non-respect des droits des conseillers municipaux. Quant à celui du 30 juin, uniquement consacré à l’élection des délégués pour les élections sénatoriales de septembre 2017, il a fait l’objet de plusieurs controverses sur la légalité de son déroulé.

L’envoi tardif des rapports, l’autorisation sélective des droits d’expression des élus, les non-réponses systématiques aux questions orales déposées, l’absence totale de débats… sont  désormais monnaie courante dans notre assemblée.

L’autoritarisme assumé de notre maire est incompatible avec le fonctionnement républicain d’une assemblée élue démocratiquement. (suite…)

Sénatoriales : Élection scandaleuse (et frauduleuse) des grands électeurs à Villejuif

Vendredi 30 Juin 2017 avait lieu un Conseil Municipal Extraordinaire ayant pour objet la désignation de 34 délégués supplémentaires (*) couramment appelés « grands électeurs » pour les élections sénatoriales du 24 Septembre prochain.

(*) Tous les Conseillers Municipaux (45) sont de droit délégués y compris notre ami (et Président de Groupe) Paulo NUNES qui s’était vu attribuer la nationalité Française quelques jours plus tôt (au grand regret du maire qui narquois, quelques jours plus tôt lui avait fait remarquer qu’il ne pourrait participer au vote !)

5 listes ont été présentées : (par ordre alphabétique)

(suite…)

Lettre de démission d’Adjoint de Philippe VIDAL au Préfet

Ci dessous le courrier complet de démission de Philippe VIDAL (également à télécharger  ici) de son poste d’adjoint adressé comme il se doit au représentant de l’Etat dans le département.

Cette démission sera définitive à partir de son acceptation par le Préfet.

 

Monsieur le Préfet,

Par la présente, je vous fais part de ma décision de démissionner de mon mandat d’adjoint au Maire de Villejuif.

Si dans un premier temps j’ai estimé que ma responsabilité était de rééquilibrer les orientations de la majorité encore en responsabilité et de corriger ce que je considérais comme des excès en termes de postures politiques, force est de constater que je suis arrivé au bout de cette logique. A tel point que je me trouve désormais dans l’impossibilité de m’associer de quelconque façon à ce qui reste de cette majorité municipale appelée par le passé « Union Citoyenne ».

En effet, j’ai progressivement pris connaissance d’un certain nombre de dérives et arrangements avec le droit que j’ai dénoncés auprès de votre personne et qui font aujourd’hui l’objet d’une action en justice.

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :