VILLEJUIF : Nouvelles élections municipales dans 3 mois…. L’opposition prendra-t-elle (enfin) ses responsabilités ?

Suite au dernier Conseil Municipal et à l’annonce officielle de JF Harel de son éloignement définitif de la majorité budgétaire actuelle (LR-UDI-MODEM-FN-Opportunistes), il est temps de faire les comptes….

Depuis cette annonce, la rumeur de la démission collective des conseillers Municipaux de  l’opposition est de nouveau d’actualité (il en avait été question déjà lors du vote du dernier budget) voyons ce qu’il en est aujourd’hui :

Rappel : L’article L258 du code électoral dispose que lorsque 1 tiers du conseil municipal est vacant, soit 15 postes sur 45 à Villejuif, automatiquement des élections anticipées sont déclenchées dans les 3 mois si le tableau des conseillers municipaux ne se complète pas jusqu’à 31.

La nouvelle majorité peut désormais compter sur : (suite…)

Publicités

Tribune de Juillet : Les Élus VnV se mettent En Marche

A l’heure où la nouvelle majorité budgétaire de notre collectivité n’est assurée qu’avec l’aide de la voix du FN, l’élection d’Emmanuel Macron a repoussé le risque Marine Le Pen.

 A l’heure où la moralisation de la vie politique est devenue incontournable, un récent Conseil Municipal a révélé que la majorité avait octroyé un logement de fonction, hors du département, au nouveau DGS au loyer faramineux de 2 800€ par mois !

Les Villejuifois ont répondu sans appel à toutes ces dérives en sanctionnant d’un score de seulement 11% la candidate soutenue par cet exécutif, complice par ailleurs de passivité face à la dégradation de toute la ville par affichage sauvage.

Les élus VillejuifNOTREville, adhérents de la 1ere heure, à titre personnel, de La République En Marche, se réjouissent de la confiance donnée à leur candidate (et désormais Députée élue) Albane GAILLOT dès le 1er tour des législatives avec un score de plus de 34%, plaçant ainsi LREM en 1ere force politique de la ville, en lui donnant la responsabilité de construire un rassemblement majoritaire alternatif à ce qu’il est convenu de nommer désormais un radeau de la méduse sans autre cap que de conserver ses petits acquis.

Les enjeux liés au Grand Paris et aux réformes territoriales sont trop importants pour laisser les mains libres à l’opportunisme sans vision.

Les Français ont su tourner la page, à leur tour, les Villejuifois sont en droit d’attendre autre chose de leurs représentants. L’exemple de l’alternative En Marche démontre que cette alternative est possible.

En souhaitant à toutes et tous le meilleur été possible…

%d blogueurs aiment cette page :