Défection au sein de la majorité…. A qui le tour ?

Après la défection de 4 membres de la majorité lors du dernier Conseil Municipal, c’est l’Adjointe à la jeunesse Lucille YAPO qui annonce sa démission au maire !
« Je décide de démissionner immédiatement du conseil municipal. Je t’adresserai semaine prochaine une copie de ma lettre envoyée au Préfet. »

Dans un mail brulot, elle balance….

Extraits :
« Nous avons supplié l’Élu FN Alexandre GABORIT de voter pour les budgets 2016 et 2017.
Pour le budget 2018 nous avons supplié Marc BADEL élu de l’opposition à l’époque de voter pour le budget. En retour nous lui promettions un poste et une indemnité ….
Tout ceci parce nous avions peur de perdre nos écharpes et repartir pour une élection anticipée »
Pire, elle reconnait les pratiques RH en cours au sein de la mairie….
« Dès l’arrivée du nouveau Directeur jeunesse, celui-ci a mis en place une campagne de harcèlement... »
Et termine par une véritable alerte vis à vis des agents de notre ville
« J’ai les larmes aux yeux et le cœur serré pour les agents que je laisse derrière moi. Qu’est ce qui va se passer pour certains en 2020…. »
Les agents de la ville sont désormais prévenus en cas de ré-élection de cette équipe !

4 commentaires

  1. Effectivement, mais elle n’est sur cette délégation que depuis le départ de Mr Monin qui en n’avait rien à faire de la Jeunesse et il le disait très tranquillement…malheureusement pour les jeunes villejuifois.
    Non, Mme Yapo y croyait vraiment, elle a réussi à changer beaucoup de chose que Mr Girard lorsqu’il était élu durant 6 ans n’a réussi à faire . Pour ça elle a certainement dû avaler beaucoup de couleuvres mais avec aussi beaucoup d’ambition et d’engagement. Non ce qui a véritablement casser les agents et les service Jeunesse mais aussi le service des Sport qui se meurt, c’est le pseudo directeur qui à été parachuté avec les autres mercenaires chassés de Bobigny pour plusieurs malversations.
    Le harcèlement, la paix sociale qu’il a acheté en recrutant des repris de justice censés faire de l’éducatif avec les jeunes, les passe-droit vis-à-vis de certaines associations étaient son mode de management…beaucoup d’agents sont partis et d’autres sont malades ou ont tenté de se suicider. Elle est là la réalité et on ne peut donc pas reprocher à Mme Yapo de n’avoir pas assisté des agents en danger…jusqu’à son départ, elle est partie la tête haute.

  2. Bonjour,
    Je ne peux pas vous laisser dire ça concernant Mme Yapo.
    C’est la seule élue qui a toujours défendu les agents Jeunesse et l’intérêt des enfants et des jeunes Villejuifois…la seule

    • Je suis désolée pour elle mais quand les faits délictueux se produisent il est du devoir des Elus, surtout de la majorité, de dénoncer en un premier temps à leur groupe pour que cela ne se produise pas et si cela n’est pas suivit d’effets le porter à la connaissance des autorités et de démissionner. On ne peut cautionner de tels agissements.

  3. C’est pas joli joli tout cela, « Ces gentilles personnes » démissionnaires sont quand même coupables de ne rien avoir dit et d’avoir laissé faire. tout cela manque de probité, que de fourberies. Pour la prochaine équipe Municipale je serai avec quelques autres les gendarmes du bon fonctionnement du système et de l’honnêteté des Élu-es.

Poster un commentaire, une réaction, une proposition ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s