BUDGET 2018 : Même la majorité en a honte…

Lors de la séance du Conseil Municipal du 20 Février, le budget 2018 a enfin été présenté, et adopté par seulement 23 voix POUR (sur 45 Conseillers Municipaux, soit à 1 seule voix près !).

Ce vote a été acquis par un vote à bulletin secret, demandé contre toute attente par la majorité elle même, qui doit surement avoir honte de voter publiquement POUR un tel budget ?

Retrouvez notre analyse globale de ce budget 2018 dans notre article Rapport sur le Budget 2018 : Premières analyses, est-ce bien sérieux ?

Plus en détails, les TOPs et les FLOPs :

  • S’agissant des TOPs :

Nous trouvons la Sécurité et la Propreté comme annoncées, et aussi la Communication qui bizarrement a été oublié dans les priorités politiques !

  Solde (Dépense – Recette) Ecart 2017 Dépenses Hors RH Ecart 2017
Budget Sécurité 2,5 M€ + 83% 431 K€ + 145%
Budget Propreté 7,8 M€ + 49 % 3,1 M€ + 153%
Budget Communication

(à périmètre constant)

2,5 M€ + 27 % 1,54 M€ + 43%

Le budget communication, au global, est à l’équivalent du budget Sécurité, et au triple de ce dernier hors budget RH…. Ce qui en fait du coup la 1ère des priorités politiques !

Bienvenue chez les TUCHE à la mairie !

  • S’agissant des FLOPs maintenant :

Nous trouvons le Sport, la Citoyenneté et la vie des quartiers, la Culture, et la Petite enfance.

Là encore les axes des délaissés de la politique municipale sont clairs, et les chiffres, eux, ne mentent pas !

  Solde (Dépense – Recette) Ecart 2017 Dépenses Hors RH Ecart 2017
Sports 2,5 M€ + 1% 1 M€ – 1%
Citoyenneté Vie des quartiers 1 M€ 0,5 %
Culture 3,4 M€ 0%
Petite enfance 3,1 M€ – 2,6% 1,2 M€ 0%

  • Sans parler des supers FLOPs tels :

Inutile de commenter, puisqu’on vous dit que l’enfance et la petite enfance sont des priorités !!!

Relais assistante maternelle 60 K€ -13,3 %
Maison des parents 187 M€ -14,7%

 

  • Et puis bien sûr, il y a les supers TOPs

Ce sont les 2 lignes de prestations externes en pages 15 et 16 de la M14

Budget Achat de Prestations de services (6042) 3,7 M€ + 58 %
Budget Contrats de Prestations de services (611) 4,8 M€ +19%

Soit un total de 8,5 M€ (!) qui indiquent clairement la volonté à tout crin d’un renforcement de l’externalisation de nos dépenses, sans que cela ne soit indiqué dans les orientations politiques, et sans aucun éclairage sur les impacts sur tel ou tel service…. Nos agents apprécieront !

Des questions sans aucune réponse…

Nous avons bien évidemment développé ces points en séance du Conseil, mais n’avons pas réussi à obtenir de réponse…., nous les répétons ici car il ne s’agit pas là de questions sur la forme du budget mais bien de questions de fond, nous sommes là dans de la politique et non de la polémique :

Si oui, alors :

  • A destination de l’adjoint aux finances : (il n’y en a plus !) Entre les + 4,05 % de hausse de vos dépenses globales de fonctionnement et les + 1,20% qui vous faudra appliquer, pourriez-vous nous indiquer les services ou activités qui seront arrêtées, et nous souhaiterions alors entendre chacun des adjoints sur leur plan d’actions correctifs envisagé, car à hauteur des 2,5 M€ qu’il vous faudra réduire la voilure, il faut mieux anticiper !
  • A destination de l’adjointe RH : (que l’on n’a d’ailleurs plus vue en Conseil Municipal depuis 2017 (!) et qui porte le 1er budget de la ville) Les 2 M€ d’écart entre ce qui est annoncé (2,3M€) et ce qui est inscrit sur la ligne 64111 (380 000 €) correspondant à la rémunération de nos agents titulaires seront-ils compensés par la suppression de 100 à 140 postes, et sinon comment le seront-il, compensé ?

Et puis d’autres questions plus techniques : (qui sont aussi restées sans réponse…)

  • Quel est exactement le budget formation 2018 et où le retrouvent-on dans les documents (en page 15 de la M14 sur la ligne 6184 (136 K€), ou en page 53 du document de synthèse par pole (101 K€) ?
  • Quel est le montant des cotisations ASSEDIC qui page 16 de la M14 passent de 500 000 € en 2017 à 0 € en 2018 tout comme la cotisation FNAL qui passe de 150 000 € en 2017 à 0 € en 2018? Ces 650 000 € qui s’évaporent pourraient éventuellement se retrouver dans une ligne globale, mais pourriez-vous nous indiquer laquelle car aucune n’est en augmentation à cette hauteur, pire la ligne Cotisations URSSAF (6451) est même en recul de 250 000 €.
  • Quelle est l’explication de l’augmentation des cotisations chômage versées directement versus la logique de la délibération de nov. 2016 qui a entériné la bascule de celles-ci vers les cotisations ASSEDIC ? (mais qui sont budgétisées à 0 cf. la question 5 !)

Pour finir sous forme de « question bonus », qui pour le coup est un peu plus dans la polémique que dans la politique, sauf à considérer qu’elle soit dans le registre de l’éthique :

  • L’enveloppe globale de formation des élus pour 2018 est indiquée à 39 000 €, donc à un montant individuel par élus et par an de 866 €. Sachant qu’il semble que certains élus semblent s’octroyer selon certains bruits de couloirs, des enveloppes mirobolantes de formation qui font fois 10 le montant individuel, est-il prévu une rallonge au cas où nous serions nombreux à souhaiter bénéficier de ce type de formation payée par l’argent public, (et en ce qui concerne les 2 adjoints en question sans aucun rapport avec leur délégation…. quand il y de la gêne y a pas de plaisir !)

Conseil Municipal de nouveau interrompu, les élu(e)s de la majorité n’ayant pas daigné venir siéger pour défendre leur propre budget.

Pour finir, et comme au delà des questions sans réponse, le maire a même fini par ne même plus accorder donner la parole aux Conseillers Municipaux de l’opposition, Paulo NUNES et Philippe VIDAL, suivi par Jean-François HAREL ont décidé de quitter cette mascarade démocratique.

De ce fait, plus de quorum car de nombreux d’élu(e)s de la majorité n’ont même pas daigné venir défendre leur budget (ou bien en avaient honte ?), le Conseil Municipal a donc été interrompu (une nouvelle fois !) avant la fin !

Publicités