Majorité municipale : Bruits de Couloirs et claquages de portes…. (5)

Après le succès d’audience du 1er volet de cette nouvelle rubrique, comme du 2ème, ainsi que du 3ème, et surtout du 4ème (cf. la fin de cet article), voici les dernières nouvelles pour vous faire vivre de l’intérieur (les yeux dans les bleus…. de la politique locale) les affres de cette nouvelle majorité budgétaire LR-UDI-MODEM-FN.

Coups bas, turpitudes, claquements de portes, alliances et dés-alliances, bassesses, déshonneurs, ….. tout tout tout vous saurez tout sur cette gabegie.

Toutes nos informations sont vérifiées, néanmoins comme dans la mare aux canards du journal éponyme les couacs sont toujours possibles alors n’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez corriger, contribuer, ….

La majorité LR-UDI-MODEM-FN est désormais assumée

Lors du Conseil Municipal du 15 décembre, les élu(e)s de la majorité étaient bien décomplexé(e)s…, Fadma OUCHARD arborait d’ailleurs fièrement le pouvoir du conseiller municipal élu sous les couleurs du Front National.

D’ailleurs lors des fastueux vœux du maire, c’est au milieu de la plèbe (le bas peuple !),  c’est ainsi que Valérie ARLE parle des Villejuifois dans un mail !, que se promenait les élu(e)s de la majorité accompagné(e)s de l’élu FN.

Comment les 4 élu(e)s issus de notre liste VillejuifNOTREville et restés dans cette majorité, peuvent-ils encore accepter d’occuper un siège au sein de cet exécutif désormais ouvertement alliée aux extrêmes ? (cf. également l’épisode n°4 révélant que l’assistante personnelle du nouveau DGS était candidate FN à Brunoy)

OK Corral…

L’ambiance est toujours au beau fixe au sein de l’exécutif…

  • Lors d’un récent bureau Municipal préparant le budget 2018 l’Adjoint RH Laurence LOUDIERE et sa future remplaçante (cf. plus bas « Valse des Adjoints »)  Valérie ARLE en sont venues à l’agression physique,
  • Quelques semaines plus tôt ce fut la quasi même bataille rangée entre Marie-Jocelyne MONIN-PIDRON et Elizabeth BERTON
  • Edouard OBADIA, Fadma OUCHARD et Elie YEBOUET par contre eux n’acceptent même plus de s’adresser la parole…

#ambiance…

Petits arrangements avec la loi…

Alors qu’au sein même de sa majorité des voix s’élèvent, comme celle courageuse de Maryse DUMONT-MONNET, pour que cesse l’hypocrisie en cours s’agissant de la nomination de 2 nouveaux adjoints suite aux démissions de Michel MONIN (toujours porté disparu du conseil municipal) en fin d’année, et de Philippe VIDAL il y a 1 an, Le BOHELLEC recule l’échéance en toute illégalité (cf. l’article L2121-14 qui impose un remplacement sous quinzaine) après le vote, qui sera compliqué (!) de son budget 2018.

Nous avons été contraint de saisir le Préfet afin que celui-ci mette en œuvre son pouvoir de substitution prévu à l’article L. 2122-34 du CGCT.

Notre recours est à retrouver ici :

Valse des Adjoints à venir :

Valérie ARLE , Maryse DUMONT-MONNET, Elizabeth BERTON et Lucille YAPO sont toujours dans la course pour être promues Adjointe…. reste à savoir adjointe à quoi ?

Nos pronostics…

  • Lucille YAPO, qui nous a menacé par téléphone et à plusieurs reprises, de nous « faire briser les genoux » (oui oui, l’appel est enregistré !), suite à la révélation de la diffusion par ses soins du dossier médical d’un agent (cf. episode 4) devrait être nommée Adjointe aux Sports et à la Jeunesse.
  • Valérie ARLE devrait être nommée Adjointe RH en remplacement de Laurence LOUDIERE, dont le maire a déjà annoncé qu’elle serait débarquée quelque soit le résultat du vote du budget 2018 puisqu’il n’a plus besoin de sa voix, ayant sécurisé celle de l’Élu FN contre apparemment l’assurance de la non construction d’une nouvelle mosquée (ce qui pourrait expliquer pourquoi les promesses faites sur ce dossier sont restées lettre morte et n’a toujours pas été présenté en Conseil Municipal).
  • François DUCELLIER devrait être nommé Adjoint aux Finances au grand damne de Maryse DUMONT-MONNET qui se voyait déjà en haut de l’affiche.

La constance est une vertu…

Alors que l’adjoint Edouard OBADIA et tout son groupe avaient annoncé qu’ils voteraient CONTRE la délibération sur le stationnement payant (délibération illégale à double titre et que nous avons porté devant le Tribunal Administratif) qu’il jugeait lui même dans un mail comme « MAUVAISE, INABOUTIE et INCOMPLETE »

et bien finalement, tous les complices du maire ont voté POUR sans aucune modification à celles-ci !

#allezcomprendre

3 plaintes au Pénal pour diffamation… toutes classées sans suite !

Le BOHELLEC l’avait fièrement annoncé en Conseil Municipal… nous faisions l’objet de plaintes de diffamation (même pas peur !)

  • La première émanant d’Elizabeth BERTON qui a considéré s’être trouvée diffamée pour avoir été citée sous le titre du film « Les PETROLEUSES »… (non non ce n’est pas une blague !), a bien évidemment été classée immédiatement sans suite….

nous craignions désormais que Claudia CARDINALE et Brigitte BARBOT se considèrent elle aussi, et à plus juste titre, être diffamées !

  • La deuxième émanait de Jorge CARVALHO, s’agissant de la révélation de sa formation payée par l’argent public à 13 000 € (rappel le budget annuel par élu est de 800 € !), certes en lien direct avec sa profession de Gestion de Patrimoine mais surement pas avec sa délégation à la Sécurité (pourquoi se gêner ?)

Fidèle à lui même, celui-ci dans sa plainte pour diffamation nous accuse de divulguer un document privé qui révèle la turpitude ! (no comment, classement sans suite également…)

  • La troisième était celle d’Alain CAPORUSSO qui s’était associé à la précédente s’agissant de sa formation en Droit dont on se demande bien le lien avec sa délégation à la Culture ? Mal lui en a pris car non seulement une nouvelle fois cette plainte a été classée sans suite, mais notre interrogatoire nous a appris que cette formation était valorisée à 8 000 € d’argent public !
Publicités