Nouveau stationnement à Villejuif, un racket honteux et (heureusement !) illégal…

Qu’en est-il du « fameux » nouveau plan de stationnement ?

L’objectif global est-il ?

  • d’éviter que Villejuif devienne le parking du Val de Marne ?
  • de favoriser le recours aux déplacements alternatifs pour les Villejuifois ?
  • de s’inscrire dans un plan global de réduction de l’impact du transport routier ?
  • de transformer l’hyper centre de Villejuif en secteur semi-piéton ?
  • de faire plus surement et plus certainement discrètement les poches des Villejuifois ?

Bien évidemment le rapport qui nous a été fourni pour le catastrophique Conseil Municipal du 8 décembre, n’apporte pas de réponse à bons nombres de questions pratiques :

  • Où sont les éléments de l’étude de stationnement ayant conduit à ces choix ?
  • A partir de quand puis-je me doter de la carte résident ou commerçant ?
  • Quel est l’impact budgétaire de cette mise en œuvre, en dépenses comme en recettes pour la ville ?
  • Va-t-on vers une externalisation des contrôles ou bien vers un renforcement du nombre d’ASVP ?
  • Quelles sont les mesures envisagées pour les agents de la ville ou les salariés de nos entreprises ?
  • Y a-t-il un dispositif pour les déménagements ?….

Un travail bâclé,une délibération MAUVAISE… c’est la majorité elle même qui le dit !

Comme l’écrit quelques jours avant le conseil un adjoint à l’ensemble de ses collègues,  encore un « travail totalement bâclé », construit en catimini sans aucune concertation avec la population ou les commerçants et sans aucune ligne directrice sauf celle de faire porter aux Villejuifoises et Villejuifois le poids de l’impréparation

Impréparation dont le constat est également fait au sein même de la majorité !

Il suffit d’ailleurs de prendre connaissance de ce qu’écrit (à juste titre) l’un des adjoints (très proche du maire)  à l’ensemble des élus de la majorité sur ce qu’il pense de cette délibération…

 » MAUVAISE, inaboutie et incomplète… »

NDRL : Par respect de la demande des intéressés, nous avons tronqué certaines parties du message considérées comme étant des éléments permettant identification.

  • Poids financier pour les Villejuifois :

Le macaron résident ne sera délivré qu’à condition de débourser 10 €, alors qu’il était gratuit jusqu’à maintenant et  le tarif résident le plus utilisé, celui du tarif journalier du Samedi à 1,6 € la journée pour les personnes ne travaillant pas le week-end, va désormais passer à 28€ par mois.

Pourquoi ne pas rendre le stationnement gratuit le samedi pour les résidents sur la zone jaune « moyennement centre » comme c’est le cas dans de nombreuses villes ?

  • Poids de mesure coercitive difficilement explicable

Alors que bon nombre de villes, à commencer par celle de Montrouge ou Vincennes (à laquelle la majorité se référe si souvent) permet aux résidents de disposer de 2 cartes de stationnement, à Villejuif ce ne sera qu’une seule carte résident par famille !

  • Poids d’une mesure qui va encore alourdir la circulation dans notre ville :

Aux tarifs qui sont annoncés (25€ par jour ! en zone jaune « moyennement centre »),  il va devenir en effet confiscatoire de laisser sa voiture devant chez soi au profit des transports en commun.

  • Poids de mesure sans aucun accompagnement

Il aurait pu par exemple être intéressant de coupler ce nouveau plan de stationnement qui se veut extrêmement contraignant à une mesure d’accompagnement de l’achat de vélos électriques comme le font de très nombreuses communes alentour.

Une fois de plus, la concertation n’étant pas son ADN, la majorité vient de pondre un nouveau plan de stationnement tellement décorrélé des réalités quotidiennes des Villejuifoises et des Villejuifois.

un peu comme l’annonce ubuesque lors de la réunion publique à la réunion MPT Valles du changement de sens de circulation de la rue Pasteur, sans concertation, ni étude préalable, sans tenir compte du Bus Valouette ni de la rue Vérollot parallèle avec le même sens de circulation !

Bon à savoir : Vices de procédure à évoqué en cas de verbalisation

Lors de la séance du 8 décembre, cette délibération à été mise au vote sans quorum en l’absence des conseillers municipaux de l’opposition. Il ne restait plus que 19 élus physiquement présents en séance sur 45 ce qui constitue un vice de procédure !

En cas de contestation, vos amendes seront donc jugées comme non valides, faites le savoir !

Pire, cette délibération a été considéré comme adoptée par 22 voix (sur 45 élus !), ce qui constitue…. allez savoir ?

Quoi qu’il en soit, vous pouvez compter sur les élus VillejuifNOTREville pour contester cette délibération devant le tribunal administratif. (encore un contentieux de plus pour le maire et son équipe…)

 

 

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :