Majorité municipale : Bruits de Couloirs et claquages de portes…. (2)

Après le succès d’audience du premier volet de cette nouvelle rubrique, un nouvel épisode pour vous faire vivre de l’intérieur (les yeux dans les bleus…. de la politique locale) les affres de cette nouvelle majorité budgétaire LR-UDI-MODEM-FN.

Coups bas, turpitudes, claquements de portes, alliances et dés-alliances, bassesses, déshonneurs, ….. tout tout tout vous saurez tout sur cette gabegie.

Toutes nos informations sont vérifiées, néanmoins comme dans la mare aux canards du journal éponyme les couacs sont toujours possibles alors n’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez corriger, contribuer, ….

Annie GRIVOT (11ème adjointe en charge du logement), n’a toujours pas donné suite à notre proposition de rencontre s’agissant de l’affaire dévoilée lors du dernier Conseil Municipal de favoritisme dans les attributions de logements à l’OPH. #jepreferenepassavoir

L’adjoint au centre de ce délit qui relève du pénal se fait depuis tout petit petit petit ….

Laurence LOUDIERE (3eme adjointe en charge des RH) s’est trouvée violemment prise à partie devant plusieurs témoins par le maire l’accusant de complicité s’agissant du tag sur la mairie en fin de semaine dernière.

« Regardez Mme Loudière ce que font vos amis, ceux que vous protégez….! » a-t-il directement accusé son adjointe en public…

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, mariage, costume et intérieurL’intéressée devait aller porter plainte pour propos diffamatoires… #ambiance

A noter d’ailleurs que l’adjointe RH n’était pas présente lors de la rencontre avec le personnel de ce lundi, a-elle craint une nouvelle agression du maire ?

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Michel MONIN (9ème adjoint en charge du Sports et de la jeunesse) est toujours porté disparu du conseil municipal, tout comme de la cérémonie d’ouverture de la saison sportive organisée par l’Office Municipal des Sports de Villejuif ce week-end.

Il a déjà annoncé à plusieurs personnes que sa lettre de démission d’adjoint aux Sports arriverait au Préfet avant le prochain Conseil Municipal. #majoritériquiqui

L’adjoint à la sécurité Jorge CARVALHO (celui que le maire appelle « quand tu n’as besoin de rien ») a encore fait des siennes….

Mardi soir il a décidé de mettre au vote sa présidence définitive de la 1ere commission (suite à la démission de Philippe VIDAL, il en était le Président par intérim),  malheureusement les élus de l’opposition présents étaient majoritaires et se sont accordés pour y élire Jean Francois HAREL qui a décidé de ne jamais rejoindre cette majorité#jenesaispascompter

 

Soutien appuyé de la Députée Albane GAILLOT suite à l’agression caractérisée dans l’enceinte même de la salle du Conseil Municipal  de Philippe VIDAL par un compagnon d’une élue de la majorité.

 

Dans l’affaire des rémunérations illégales des directeurs nouvellement recrutés (les détails de ce détournement de fonds publics sont là), le cas d’un des directeurs vient d’être régularisé via un changement « discret » de filière administrative, il faudra rendre compte des 2 ans passés néanmoins.

Nouveau rebondissement dans l’exécutif municipal, le nouveau DGS, Nitya DORESSAMY (vous savez celui au logement de fonction à 2 800€ par mois), recruté par le maire pour « faire le ménage » (cf. l’affaire de la chasse auRésultat de recherche d'images pour "se faire virer"x rémunération des chargés de mission) a commencé par obtenir la peau du directeur de cabinet du maire (Jérôme QUERE qui avait été placé là en 2014 par son mentor le sénateur CAMBON, patron des LR94).courrier-dgs

Celui-ci vient d’être débarqué dans des conditions aussi violentes que l’avait été le précédent DGS (ce que les 3 adjoints élu(e)s VillejuifNOTREville d’alors avaient d’ailleurs fermement dénoncés – cf. la lettre ci-contre).

#villejuifdallas

 

La suite au prochain numéro, n’hésitez pas à partager….

Le résumé des épisodes précédents est là

Publicités

1 commentaire

  1. Nunes Paulo

     /  04/10/2017

    sans parler des entraves aux instances représentatives du personnel, et aux entorses aux obligations règlementaires du maire (Manip illégale des arrêtés de nomination qu’il ne veut pas présenter malgré l’injonction faite par la CADA, ou irrespect caractérisé du règlement intérieur du conseil municipal

%d blogueurs aiment cette page :