Détournement de fond public, l’aveu…

Après avoir tenté d’étouffer l’affaire des rémunérations illégales des nouveaux directeurs en s’en prenant à 10 chargés de mission, c’est désormais les 1200 agents de la collectivité qui vont payer !

Petit retour en arrière…

Souvenez vous de cet arrêté de nomination illégal que nous avions publié, et qui depuis constitue l’une des pièces de la plainte en cours pour détournement de fond public.

Depuis, suite à une première action en justice, s’agissant de l’écran de fumée inventé par le maire et sa majorité via la réduction de salaire des 10 chargés de mission, le tribunal a tranché et l’agent en question doit retrouver ses droits.

Les pièces fournis lors de cette procédure par la mairie elle même ont d’ailleurs  confirmé ce que nous écrivions depuis des mois et qui permet de comprendre le refus du maire de transmettre les arrêtés de rémunération concerné malgré un avis positif de la CADA.

Difficile de produire mieux comme 1er aveu….!

Qu’à cela ne tienne, c’est donc désormais au Régime Indemnitaire de l’ensemble des agents de Villejuif que le maire à décidé de s’en prendre pour tenter d’étouffer ses turpitudes….

La nouvelle trouvaille c’est de mettre en place en urgence au 1er Janvier 2018 (alors que le délai légal à pourtant été repoussée à 2019) une refonte complète de la rémunération de tous les agents via la mise en place du fameux RIFSEEP (dossier éminemment structurant et qui ne peut se déployer au sein des collectivités sans un processus partagé et transparent avec les agents et leurs représentants)

Quelle est la volonté politique ?, quelles sont les objectifs RH poursuivis ?, quel est le calendrier de négociations ?, quelle est l’enveloppe budgétaire ?, quelles sont les modalités de mise en place ?, quelle prise en compte de l’expérience et de l’ancienneté ?, les contractuels sont-ils concernés ?, quels sont les critères d’évaluation ? etc. etc… bien sûr aucune réponse aux questions posées par les représentants du personnel ce matin lors d’une table ronde.Résultat de recherche d'images pour "l"aveu"

Le nouveau DGS (vous savez celui dont on a découvert l’appartement de fonction à 2800€ par mois) a juste su répondre : « Parce que c’est la volonté du politique ! », tout en en reconnaissant à demi mot les raisons inavouables, 2ème aveu… :

  1. Pourquoi mettre en place le RIFSEEP ? : Parce que le Trésorier commence à demander la régularisation des rémunérations illégales des nouveaux Directeurs recrutés
  2. Pourquoi au 1er Janvier ? : Parce que le Préfet commence à s’impatienter

Et de poursuivre en reconnaissant que « la méthode poursuivie ne ressemblait à rien, mais comme ce n’est pas la première fois à Villejuif ce n’était pas très grave ! » (sic)

La version officielle est bien évidemment différente…. pour le maire et ses complices de la majorité budgétaire LR-UDI-MODEM-FN il s’agit :

  1. de régler la situation des 10 chargés de missions (ben voyons !)
  2. de respecter une obligation réglementaire (c’est cela oui…)

Comment peut-on jouer ainsi avec autant de cynisme et de mépris avec la rémunération des agents de la ville ?

Le pire du pire c’est quand le pire s’empire….

Il est plus que temps que les élus de l’opposition prennent leur responsabilité, ce que nous écrivions juste avant l’été, « désormais, les élus de l’opposition à Villejuif, soit ils démissionnent, soit ils ferment leur « g….. » (et ce jusqu’en 2020….) est désormais d’actualité !

 

 

Pour aller plus loin sur le Rifseep :

https://www.collectivites-locales.gouv.fr/mise-oeuvre-dans-collectivites-territoriales-regime-indemnitaire-tenant-compte-des-fonctions-des

http://www.cdg09.fr/Boite-a-outils-pour-la-mise-en

 

 

 

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :