8 mars : L’égalité femmes-hommes à Villejuif, un défi de mandat

Message de Mme Laurence LOUDIERE, Adjointe chargée des Ressources Humaines, à destination du personnel communal

logo_8mars2016« L’amélioration de l’égalité femmes-hommes tant au sein de la fonction publique territoriale que dans les services de notre ville est une problématique a priori évidente et qui ne fait pas débat.

Néanmoins, à y regarder de plus près, la mise en œuvre amène quelques critiques.

Inégalités bien connues dans la fonction publique territoriale : les salaires mais aussi l’accès aux formations, la part des femmes dans les instances de direction…

ainsi, 35% seulement des postes de direction sont occupés par des femmes alors qu’elles représentent plus de 60% des effectifs ; elles sont également surreprésentées parmi les contractuels, sont plus souvent diplômées de l’enseignement supérieur et gagnent en moyenne 200€ de moins que les hommes ! Enfin, ce sont encore elles qui prennent 97% des congés parentaux.

A Villejuif, les chiffres sont également peu exemplaires malgré la prise en compte de cette préoccupation dans les politiques RH et les dernières évolutions des textes nationaux. Je relève ainsi que pour les services des ressources humaines, la présence féminine est forte, y compris dans les postes d’encadrement.Afficher l'image d'origine

Le Protocole signé par le gouvernement et les représentants des agents en 2013 a soulevé des espoirs de progrès, mais beaucoup reste à faire. Car des textes volontaires ne suffiront jamais si la volonté n’est pas partagée avec force au quotidien : je pense bien sûr aux élus dont je suis, qu’à chaque agent dans le cadre de son quotidien professionnel.

En effet combien de fois, n’avons-nous pu que modérément apprécier telle plaisanterie légère reprenant un quelconque cliché sur les femmes et qui, au motif sincère de « détendre l’atmosphère », nous laissait un arrière-gout amer ? Il nous est d’autant plus difficile d’en dénoncer la pratique que les intentions n’en sont pas en apparence répréhensibles. Cependant, dans un environnement globalement inégalitaire, ces « piques » aimables ne contribuent-elles pas un peu à entériner un état de domination ancestral ? Chacun jugera, mais d’autres manifestations plus néfastes et difficiles à quantifier sont expérimentées au quotidien par bien d’entre vous, mesdames, n’est-il pas ?

C’est pourquoi il me fallait profiter de ce 8 mars 2016 pour rappeler que j’aurai le souci tout au long de cette mandature municipale d’approfondir l’action de la ville sur ce sujet sensible.

Résultat de recherche d'images pour "loi notre egalité homme femme"Premier enjeux, l’obligation, depuis l’entrée en vigueur de la loi NOTRe, de présenter annuellement un « bilan et des orientations concernant les rémunérations et les parcours professionnels, la promotion de la parité dans le cadre des actions de formation, la mixité dans les filières et cadres d’emplois, l’articulation entre vie professionnelle et vie personnelle, la prévention de toutes les violences faites aux agents sur leur lieu de travail et la lutte contre toute forme de harcèlement. »

Plusieurs autres pistes devront aussi être abordées : pourquoi pas une journée des enfants d’agents qui serait l’occasion de visiter votre lieu de travail ? Je réfléchis aussi à inclure plus systématiquement les contraintes particulières des mamans dans l’organisation du travail : encouragement à limiter les réunions en fin de journée, aménagements éventuels, notamment pour les mères isolées de jeunes enfants…

Chacune et chacun devra pouvoir aussi apporter ses suggestions soit par le biais des boites à idées, soit par le biais de ses représentants.

Malgré le nombre de chantiers lancés en matière de Ressources humaines, je ne souhaite pas tarder à avancer.

Je vous rendrai donc compte de ce qui aura été fait et surtout des avancées concrètes sur la situation des femmes dans les services.

En attendant, je vous souhaite à toutes une agréable Journée internationale pour l’égalité des droits des femmes, et, n’ayez pas peur pour une fois de vous faire un peu servir par ces Messieurs ! »

Laurence LOUDIERE

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :