Vœux au personnel Communal 2016

Discours de Mme Laurence LOUDIERE, adjointe au Personnel

« Mesdames, Messieurs, Monsieur le Maire, Mesdames Messieurs les élus,

Je suis heureuse d’être parmi vous ce soir et vous suis extrêmement reconnaissante de donner un peu de votre temps pour partager encore une fois un moment ensemble, en dehors des heures de travail.

L’année 2015 a été pour tous éprouvante ; notre ville porte encore les stigmates des périls que nous avons traversés ensemble.

Néanmoins, les élus et moi-même pouvons nous rendre compte au quotidien de l’engagement qui est le vôtre et de l’énergie déployée par chacune et chacun pour surmonter les difficultés tant imprévues, que celles du quotidien.
En ce mois de janvier, je pense d’abord, vous me le pardonnerez peut-être, aux agents techniques présents par tous les temps sur le terrain.

Je pense aussi particulièrement aux agents victimes de l’incendie et de leurs outils de travail : accueil, ludothèque, état civil qui se retrouvent dans des situations précaires.

Pour vous tous, nous travaillons à des solutions satisfaisantes et durables, que ce soit pour revenir à une situation normale, ou bien, d’une manière générale, afin d’améliorer vos conditions de travail.

Ceci passe par plusieurs chantiers :

Pour répondre efficacement aux besoins et mieux prévenir les risques au travail, notamment psycho sociaux, nous recrutons un agent de prévention apte à nous aider à élaborer des solutions appropriées et adaptées à la situation de chacun.

Par ailleurs, sur de nombreux sujets, beaucoup d’entre vous ont fait part de leurs préoccupations. Je vous confirme que nous les avons bien reçues et qu’elles sont intégrées dans nos objectifs de travail.
Mais il n’y aura pas de réponses satisfaisantes sans un travail de longue haleine sur la structure même de notre administration.

Ceci m’amène à vous confirmer que nous sommes sur le point de faire aboutir l’organigramme cible Organigramme Ciblegrâce auquel nous serons armés pour relever les objectifs politiques qui ont été fixés : un pôle services aux habitants et affaires générales, un second dédié à l’éducation et à la culture, un troisième dédié à notre environnement urbain ; enfin, un pôle ressources en appui de l’ensemble. Les consultations se poursuivent afin de décliner cette architecture globale à l’échelle des services. A cet égard, je vous invite à la sérénité : les évolutions de postes et de missions viendront en leur temps.

Au quotidien, le cœur de notre politique RH réside dans:

  • la consolidation de la fonction management,
  • le développement et l’accompagnement à la mobilité,
  • le travail sur les missions et l’organisation de services,
  • la clarification des missions de chacune et de chacun.

L’objectif est aujourd’hui de renforcer votre cadre de travail, d’améliorer les perspectives et la transparence afin de garantir l’équité de traitement.

  • De nouveaux outils d’information seront mis en place : refonte de l’intranet et enrichissement du Bulletin d’information du personnel, notamment.
  • Bien vivre ses missions, c’est aussi disposer d’un catalogue de prestations sociales enrichi pour un meilleur et un plus grand choix de services.

Au cœur de notre chantier RH se trouve donc la MOBILITE.

  • Celle-ci, je vous le rappelle, assurera une plus grande richesse de parcours et l’acquisition de compétences. Avec elle le champ des possibles sera plus ouvert ; chacun doit donc y gagner en liberté.
  • La mobilité passe par le renforcement de la politique de reclassement afin de mieux cerner les métiers les plus concernés et d’accompagner chacun étroitement et mieux. Accompagner systématiquement, accompagner pendant et accompagner une fois le reclassement opéré ; car il ne suffit pas retrouver un poste, mais également de disposer de perspectives d’évolutions favorables.
  • La mobilité c’est aussi la mise en place progressive d‘une Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences (GPEC). Un travail sur la clarification des missions des agents pour améliorer le sens donné aux missions. Un travail sur la meilleure identification des passerelles entre filières et services doit suivre, afin que chacun puisse mieux appréhender ses évolutions.

Cela s’accompagne du perfectionnement de notre politique de formation. Je soutiens a minima le doublement des moyens qui lui seront alloués. Il est en effet majeur d’apporter les conseils adaptés à chaque profil en fonction d’une connaissance des besoins à la fois des agents mais aussi des services. Ceci doit naturellement nous amener à une montée en compétences.

Voilà les chantiers, voilà l’ouvrage que je vous propose de réaliser dans les mois qui viennent. Les efforts n’iront pas sans quelques remises en cause mais gageront, j’en suis sûre, d’une satisfaction plus grande et de davantage de sens au travail.

Ce sens et cette qualité de travail, je veux aussi les donner en développant et partageant les valeurs fondamentales que sont à mes yeux le respect, l’humanisme, la proximité, l’ouverture, l’engagement. Ces valeurs sont nécessaires à la cohésion de l’ensemble que nous formons ; elles sont nécessaires à l’accomplissement du service public. Ces préoccupations sont donc intégrées à notre politique de formation.

Aux côtés de Mme Challal et de Mme Pitrey, ainsi qu’avec M. Salzenstein, je tiens à vous exprimer encore une fois, notre reconnaissance pour les efforts que vous consentez au quotidien dans cette période difficile pour le service public. Dès maintenant, nous percevons qu’ils ont commencé à porter leurs fruits.

Je vous engage à rester fermes ; votre bonne volonté et notre attachement commun aux valeurs énoncées nous amèneront ensemble, j’en suis certaine, à la réalisation de nos ambitions.

A tous, à vos proches ainsi qu’à ceux qui n’ont pu être présents, je souhaite une excellente année 2016 et vous remercie pour votre écoute. »

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :