Face à la barbarie : Solidarité et Unité – Face à la Bêtise : Sang froid et Fermeté

Les actes terroristes commis ce vendredi 13 novembre à Paris ont franchi un seuil dans l’ignominie, la lâcheté et la barbarie.Hall Mairie
Le groupe des élus VillejuifNOTREville s’incline devant les victimes, leurs familles et leurs proches.

L’acte potentiellement criminel commis ce samedi 14 novembre à Villejuif a franchi un seuil dans l’absurde.

Dans les 2 cas, le groupe des élus VillejuifNOTREville souhaite rendre hommage aux fonctionnaires, agents, salariés et bénévoles qui se sont mobilisés avec courage et abnégation pour porter assistance et permettre la continuité des services publics. L’esprit de solidarité qui s’est manifesté entre collègues et la bonne volonté dans la collaboration avec la Direction générale ont été manifestes.

Insistons : la réponse faite par les Services a été exemplaire. Ce moment, nous en faisons le vœu fera date dans l’histoire que nous construisons ensemble au quotidien.

Malheureusement il était à craindre que cet acte ne serait pas le dernier ainsi que l’ont illustré les nombreux incendies qui ont éclaté les jours suivants.

Sans que les événements qui touchent notre ville soient comparables avec ceux qui ont endeuillé notre pays, nous ne pouvons que ressentir davantage le basculement sociétal qui opère. D’autant plus que notre ville a fait l’objet de tentatives et expérimentations de la part d’acteurs mêlés aux réseaux terroristes.

La période qui s’annonce appelle une mobilisation collective afin d’y faire face.

Les auteurs et les commanditaires de ces massacres horribles à Paris veulent installer la peur, la division et semer la haine. Leur cible est la Liberté.

L’incendie de la Mairie de Villejuif est lui une injure à notre pacte citoyen.

Abnégation et courage seront bien les maîtres mots des temps qui viennent. L’intérêt général est en train de prendre un nouveau tour. Auparavant conciliation entre des intérêts particuliers il est désormais de plus en plus question de sauvegarde du vivre ensemble et de résistance aux forces de destruction.

Débattre, tenter de comprendre peut certes nous aider à surmonter les épreuves et trouver les remèdes.

Les Élus de notre groupe souhaitent néanmoins mettre en garde contre certains démons. Ils ont pour nom paresse intellectuelle, raccourcis, amalgame. Ils engendrent repli sur soi, méfiance généralisée voire haine de l’autre.

Mesdames et Messieurs les Elus, Monsieur le Maire, les mesures de protection sont dans ces circonstances utiles tant il n’y a pas de liberté sans sûreté. La mise en place de forces de l’ordre supplémentaires sur notre territoire ne peut qu’être saluée.
A ce titre nous souhaitons saluer les mesures immédiates annoncées par le Chef de l’État M. François Hollande dont la hauteur de vue ainsi que les mesures tant en politique intérieure que sur la scène internationale ont reçu une large approbation.
En mettant la sécurité au premier rang de ses propositions allant même jusqu’à annoncer que le pacte de Sécurité l’emporte sur le pacte de Stabilité, le Président de notre République a su répondre avec détermination aux préoccupations fondamentales de nos concitoyens Français.

Le Président de la République a aussi envoyé un message clair aux ennemis de la France : nous les combattrons jusqu’à l’anéantissement.

Nous saluons également les mesures supplémentaires de coopération avec les Maires annoncées par l’État: aides aux polices municipales, renforcement des contrats locaux de sécurité. Nous restons largement demandeurs des résultats des travaux des cellules de sécurité et de prévention de la radicalisation : quel est le niveau exact de risque sur Villejuif ?

Il est dès à présent heureux que les perquisitions et les moyens accordés aux services aient permis l’interpellation du possible commanditaire des attentats de Villejuif qui avaient on s’en souvient uni notre ville avec Caudry, d’où était Aurélie Châtelain.

Mais face à la barbarie et à l’absurde, il ne faut pas oublier de construire du sens et de consolider le socle du vivre ensemble.

Protéger, punir et rassurer sont certes des conditions nécessaires à la paix sociale. Mais ne perdons pas de vue que là n’est pas le cœur de l’ouvrage. Quel est-il alors ? Encore et toujours ce que nous continuerons à mettre en commun : l’emploi, les motifs et occasions d’échange, l’avenir que nous souhaitons dessiner. Cela commence par transmettre des valeurs honorables à nos enfants et des savoirs, continuer à investir dans la solidarité, etc…

Ne pas céder à la haine et à la peur qui défigurent c’est aussi rester ouverts à l’autre qu’est le réfugié. A cet égard, nous resterons attentifs à la politique d’accueil dont nous sommes de faits parties prenantes. Le soutien de l’Etat dans ce domaine doit également être salué.

Quoiqu’il en soit, dans cette perspective, les élus du groupe VillejuifNOTREville appellent à l’unité, au rassemblement et au sang‐froid.

Tout comme la vigilance et la fermeté face au terrorisme sont indispensables, le sang-froid et l’unité face à la bêtise le sont tout autant.

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :