Réunion publique sur les Finances locales

Le 15 septembre dernier l’Association VillejuifNotreVille organisait une réunion publique sur le thème : Finances locales , impacts et opportunités pour les collectivités territoriales.

Des citoyens curieux et soucieux, des conseillers municipaux de l’opposition, des militants de tous bords politiques,….voilà l’auditoire de nos 2 intervenants, Philippe Fremeaux, éditorialiste à Alternatives Économiques et Jean Marc Pasquet, fondateur du Think tank Novo Ideo, élu écologiste a Draveil, et administrateur territorial..

PFrémeaux

Après une introduction de Philippe Vidal, c’est Philippe Frémeaux qui intervient en premier. Avec lui nous prenons de la hauteur, il donne du sens aux décisions qui sont prises dans les plus hautes sphères de l’état et qui impactent directement les collectivités territoriales : pacte de responsabilité, baisse des dotations (environ 1,8% par an pendant 3 ans), transfert de nouvelles compétences aux communes et intercommunalités, le Grand Paris ….et ce paradigme dans lequel se trouvent les collectivités territoriales : des recettes en baisse, des compétences en plus, des modèles d’imposition archaïques….

JM PasquetEnsuite Jean marc Pasquet prend la parole. Ses différentes casquettes lui permettent d’apporter un éclairage nouveau, décloisonné de la politique locale. Il cherche lui aussi des pistes, des leviers qui permettraient de réduire les dépenses. Il fait le constat suivant : le manque d’efficacité des moyens mis en œuvre en terme de politique publique. Les français sont habitués à un niveau de service très haut. Or pour maintenir ce niveau il faut tout d’abord se reposer la question de l’efficacité des actions, et en particulier la pertinence de la nature des mandats et de leur cumul (ainsi, ne vaudrait-il pas mieux une élection à l’agglo, avec des compétences au niveau de la commune plutôt que l’inverse ?), et enfin du coût de ces actions.

Le public a ensuite pu poser des questions aux intervenants. Bien entendu, eu égard à la présence de l’adjoint aux finances de Villejuif, et à certaines questions qui lui étaient plus particulièrement adressées. Philippe Vidal a été amené à évoquer les pistes de travail de la municipalité : révision du quotient familial et de la tarification dans un objectif de faire payer plus les tranches supérieures et ne pas faire supporter le poids aux familles les plus démunies; révision des abattements en prenant garde de préserver les plus modestes …

Tout cela animé avec brio par le président de VNV, Denis Vaillant.

Les échanges ont ensuite continué autour d’un pot convivial.

Une soirée politique, bien entendue, mais pas partisane, citoyenne.

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :