Je suis Charlie

10417485_875080655848107_8580127016861194933_nUn des premiers moyens d’expression utilisés par l’homme est le dessin. Dans sa caverne, l’homme racontait par ses dessins l’histoire de sa vie, ses luttes pour survivre, les autres qui lui ressemblaient et en lesquels il se reconnaissait.
Un des premiers moyens utilisés par l’enfant pour s’exprimer est le dessin. Sur sa feuille il fait des ronds, il gribouille, trace des lignes, fait des points. Plus grand il représentera sa famille, sa maison, des montagnes, le soleil et aussi les dangers qui l’entourent.

Le dessin permet d’exprimer tout ce qui ne peut pas être dit par des mots. De rendre visible ce qui est caché ou non dit. Parce que les mots sont parfois trop durs, on utilise le dessin. Et quand le dessin est humoristique, satyrique, il permet de nous faire prendre du recul, de nous faire réfléchir, de nous moquer de nous même, de nous faire prendre conscience des dangers qui nous entourent.

Hier, 7/01, des hommes ont voulu faire taire ceux qui dessinaient. Ils ont voulu faire taire leurs crayons qui criaient trop forts pour eux.Ruban noir

De quel droit ont-ils commis ce crime, ont-ils atteints ainsi à notre liberté, une liberté fondamentale : la liberté de s’exprimer, de dire, de dessiner, de crier, de danser, …?

Ne cédons pas à la peur, combattons cet obscurantisme qui veut nous forcer à penser comme il le faut. Exprimons notre colère, notre dégoût, notre force.

Albane GAILLOT – Présidente de l’association VillejuifNOTREville

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :