La CAVB tacle durement l’ancienne Municipalité

Dans une note synthétique issue des services de la Communauté d’agglomération du Val de Bièvre sur CAVBla fiscalité à Villejuif, la politique fiscale conduite par l’ancienne Municipalité visant à faire porter l’essentiel de l’effort fiscal sur les ménages plutôt que favoriser l’impôt économique est fortement critiquée.

Extraits du Rapport de la CAVB sur la Fiscalité à Villejuif

« … Cependant si l’impôt ménage reste dynamique dans son évolution, il n’est pas certain que ce choix doit être privilégié dans l’avenir.

On peut se demander s’il ne serait pas souhaitable de favoriser l’impôt économique. C’est-à-dire concrètement privilégier l’implantation d’entreprises sur la commune, plutôt que favoriser la construction d’habitations :

  • En premier lieu, pour une raison évidente qui tient au nombre important de logement déjà construit sur la ville.
  • En second lieu parce que la ville dispose finalement de peu de zones où se situent des entreprises…
  • Enfin, la construction de logements est un facteur de coûts induits pour une collectivité ….
  • d’autant que les nouvelles constructions….. bénéficient le plus souvent d’exonérations

De plus, les études tendent à montrer que les sociétés conditionnent leur installation sur un territoire à de nombreux facteurs autres que les taux d’imposition, qui sont l’accessibilité du territoire (réseau routier/transports en commun), le haut débit… »

Et dire que certains pensent encore que la construction massive de logements sociaux sur Villejuif est la priorité !

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :