Transparence des Subventions Municipales… qui dit mieux ?

Le temps des Copains !Nous avons déjà eu l’occasion de publier sur le manque de Transparence absolu de la Municipalité en place s’agissant des attributions (Places en crèches, Logements sociaux, etc Cochon qui coule….)

S’agissant des subventions aux associations, (en provenance de nos Impôts) le manque de transparence est institué en un tel système que la Majorité Municipale se considère même au dessus des lois.

Le décret n° 2206-887 du 17 juillet 2006, pris en application Les textesde l’article 22 de la loi du 23 mars 2006 relatif à la publication par voie électronique des subventions versées aux associations impose que le site de la ville publie les coordonnées de chaque association avec le montant de la subvention versée en argent ou nature (mise à disposition de locaux, de personnels ou autres).

Comme la loi n’est pas respectée à Villejuif et que rien n’est publié, voici quelques éclairages sur la manière dont sont répartis l’argent des Contribuables Villejuifois.

Dans la catégorie « Solidarité »

Le montant total des subventions est de 43.580 € dont  39.540 APEIS (soit 90.73 % du total !!!) sont versés à une « association militante » nommée l’APEIS (Association Pour l’Emploi l’Information et la Solidarité).

Cette organisation à caractère politique sur le plan local, national et international se croit même autorisée à transformer la rue de Verdun en une vitrine de propagande (belle image pour la Ville … !)

Le plus choquant, est que dans la même catégorie le Secours Populaire ne reçoit 1.700 € et le Secours Catholique uniquement 350 € !

Dans la catégorie « Démocratie Citoyenne – Bien Vivre Ensemble »

Le montant total des subventions 2013 est de 11.230 € dont 5.000 € versés à la CGT (44.48% du total).cgt

pcffaucillemarteauHeureusement qu’il n’existe plus aucun lien entre la CGT et le Parti Communiste, on pourrait imaginer du financement déguisé entre amis sinon.

Dans la catégorie « Devoir de Mémoire »

Le montant total des subventions 2013 est de 11.240 € dont 7.120 € (63.34% du total !) sont versés à l’association des « amis du musée de la résistance de Champigny-sur-Marne ».

Et pourtant, l’article L.2121-29 du Code général des collectivités territoriales précise que « le Conseil municipal règle par ses délibérations les affaires de la commune».

En application de ce principe une collectivité publique ou un établissement public intercommunal ne peut accorder une subvention que si l’association a un objet et une activité présentant un intérêt public local !

On comprend pourquoi ces chiffres ne sont pas publié (comme l’impose la loi !).

Au delà de ces 3 associations, peut-être que les 70 autres qui œuvrent sur notre commune dans de très nombreux domaines et qui reçoivent entre 60 et 500  € pourraient s’étonner de telles disproportions…

Ces informations ne sont pas publiées, alors n’hésitez pas à les partager….

;-) ;-) ;-)

30PropositionsN’hésitez pas à venir débattre avec nous (le calendrier de nos réunions publiques est derrière ce lien).

Rejoignez vous aussi, notre collectif (c’est ici !), ensemble, nous pouvons remettre l’imagination, l’envie, la dynamique au Coeur de NOTRE ville

Vous pouvez également télécharger et partager nos 30 Propositions pour Villejuif

N’hésitez pas à « liker », « partager« , « commenter » cet article.

Publicités

4 Commentaires

  1. BENTOLILA Michel

     /  03/01/2014

    Je suis très étonné des affirmations gratuites de Mme ou Mr Ducros.
    Elu du groupe VA-EELV, je ne crois n’ avoir jamais méprisé les habitants de notre ville et j’ai toujours assumé ma responsabilité d’élu en étant présent à toutes les séances du CM et la quasi totalité des réunions des commissions.
    Je suis toujours intervenu lors des séances faisant des critiques constructives qui n’ont jamais été entendues et j’ai été souvent interrompu, raillé et invectivé.
    Nous avions demandé le report à un conseil en janvier de certains dossiers du 12/12/2013 afin que les débats soient productifs .
    Mme Le Maire et sa majorité l’ont refusé pis ils ont limité la prise de parole à une seule intervention par groupe politique 7mn sur les grandes questions (PLU, Budget et Rythmes Scolaires) et 3mn sur les autres.
    L’opposition n’est pas respectée au sein de ce Conseil Municipal .
    En mettant 34 rapports à l’ordre du jour dont les trois très importants sus-indiqués, de qui se moque-t-on?
    La majorité socialo-communiste devrait montrer moins d’arrogance et plus de respect envers la majorité des électeurs qui n’a pas voté pour cette coalition hétéroclites en 2008.
    A bientôt

  2. DUCROS

     /  13/12/2013

    Hier soir nous avons vu l’opposition municipale la plus BETE de France lors du Conseil Municipal.
    Les Harel, Casel, Bentolila, l’UMP ont quitté la salle prétextant une absence de Quorum. Ces gens là ne savent même pas compter !
    Le petit Vidal était tout seul dans le public, c’était pathétique.
    Vous croyez que, parceque vous vous auto félicitez, vous avez une existence politique.
    Vous êtes désespérément NULS.
    Merci, vos lacunes et vos faiblesses s’additionnent !
    C’est BON!

    • Philippe VIDAL

       /  13/12/2013

      Le compte rendu de ce qui s’est réellement passé est là :
      https://villejuifnotreville.fr/2013/12/13/aboutdesouffle/
      (même Mme Montcourtois, 3ième adjoint a reconnu que les élus socialistes étaient en retard et que le quorum n’a été atteint qu’après le début de la séance).

      Pour le reste, oui c’est pathétique de voir que depuis bientôt 2 ans, M. VIDAL est souvent le seul dans le public à assister au Conseil du début à la fin sans en rater un lui !

      Les pratiques de cette Municipalité ont fini par dégouter nos concitoyens de la vie démocratique locale !

  3. Casel Catherine

     /  12/12/2013

    Quand je suis arrivée à Villejuif j’ai cru comme beaucoup que l’APEIS s’occupait d’aider les chomeurs à trouver du travail ! en ce cas la subvention était très légitime, mais quand j’ai voulu apporter une aide bénévole (par mon métier je pouvais être très utile) j’ai vite compris que ce n’était pas la peine puisse que , ce n’est pas le but, le but est de manifester
    En plus ce joli pavillon semble ne loger personne , et ne servir qu’à accrocher des banderoles , dont chacun peut penser ce qu’il veut!!!!! mais en plus payer pour çà!!
    Et arborer en permanence le drapeau Palestinien ? Nous mêler de cette façon d’un conflit qui nous dépasse , tous les citoyens sont ils d’accord?

%d blogueurs aiment cette page :