Tentative (avortée) de coup de force à l’OPH…

Lors du Conseil Municipal du 18 Septembre il a été décidé du transfert (obligatoire de par la loi) des compétences de l’OPH de Villejuif vers le Territoire Grand Orly – Seine – Bièvre : T12 (souvenez-vous de l’affaire des attributions clientélistes dévoilée en plein Conseil)

Il restait à nommer, lors du prochain Conseil Territorial de Mardi 19 décembre, les représentants de la Ville de Villejuif au nouveau Conseil d’Administration selon les modalités de l’article Article L 5219-5 VIII du CGCT.

Celui-ci précise que ceux-ci sont : « dans une proportion d’au moins la moitié, des membres proposés par la COMMUNE (et non par le maire!) de rattachement initial ».

Une fois de plus le maire de Villejuif confond « LA COMMUNE » et « SA personne« .

En effet la liste des personnes proposées au T12 n’a jamais été présenté au Conseil Municipal de Villejuif, et encore moins votée (!), comme ce fut le cas à Ivry (le 19/10), à Villeneuve Saint Georges (le 28/09) à Vitry (le 18/10) ou encore à Thais (le 18/12).

La liste des personnalités transmise au T12 « par LA COMMUNE » (sic) est éloquente… ne cherchez une quelconque représentation conforme aux diversités politiques de notre Conseil, et telle que c’était le cas auparavant…

La nouvelle ligne (droite) à Villejuif c’est : DROITE DROITE DROITE DROITE à 100% !

  • 6 élu(e)s désignés…(sic!) : uniquement issus des bancs de la Droite
  • 5 « personnalités qualifiées » en matière…. (re-sic!!) : sans aucun lien avec le logement social, « mari de » pour l’un, encore « mari de » pour un autre, « candidate de » pour une autre, « soutien politique de » pour une autre…
  • 2 personnalités qualifiées ayant qualité d’élus…. (re-re-sic !!! et même LOL) : de droite (voire pire !) également…

M. le Bohellec, parfaitement conscient qu’il ne dispose pas d’une majorité pour faire voter cette « liste de copains », a tenté de faire passer sous les radars son coup de barre « à droite toute » des représentants de la ville au sein du nouveau Conseil d’Administration du nouvel OPH.

Mal lui en pris, Philippe VIDAL , Conseiller Territorial, à la lecture des rapports a alerté les autres élus de l’opposition de Villejuif siégeant également au T12, de cette tentative de coup tordu.

Prévenus immédiatement de cette (nouvelle) entorse à la représentation démocratique,  le Président du Grand Orly Seine Bièvre, comme les groupes Politiques du Conseil Territorial de l’EPT12 ne pourront bien évidemment pas valider cette liste.

Nous soumettrons bien évidemment ce point lors du Conseil Municipal de Vendredi soir (18h00) et présenterons une liste alternative, respectueuse de toutes les sensibilités politiques :

Une idée ? : La règle a fixé à 8 le nombre d’Élu(e)s représentant la commune au sein du nouveau CA de l’OPH, (6 d’Élu(e)s désigné(e)s et 2 personnalités ayant qualité d’Élu), et il y a justement 8 Conseillers Territoriaux issus du Conseil Municipal de Villejuif#pourquoifairesimplequandonpeutfairemagouillé ?

Publicités

Suite au Conseil Municipal du 8 décembre, 21 élu(e)s déposent un recours….

Le Conseil Municipal de Villejuif du 8 décembre à déjà été très largement commenté, via nos 2 articles sur la validation des Comptes-rendus des séances précédentes ainsi que sur le simili-rapport d’Orientation Budgétaire, mais également dans la presse qui n’a pas manqué de relever les nombreux manquements au simple débat républicain généré par la majorité désormais aux abois.

La vacuité du rapport remis aux élus, tenant sur une simple feuille A4 (!) s’agissant des orientations budgétaires et politiques de la majorité, ne pouvait en rester là .

21 Élu(e)s ont donc engagé un recours ainsi qu’une alerte vers la tutuelle en s’adressant au Préfet et à la Sous-Préfète.

Voici le contenu de ce courrier : Continuer la lecture »

Conseil Municipal du 8 décembre, qui a dérobé le ROB ?

La présentation d’un Rapport d’Orientation Budgétaire (ROB) annuel est une obligation légale, formalisée à l’article L.2312-1 du Code général des collectivités territoriales (CGCT).

La loi n°2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe), en son article 107, a complété les règles relatives à la tenue du débat d’orientation budgétaire.

Lors du Conseil Municipal du 8 décembre, (voir le CR du début de la séance ici), les orientations municipales ne tenaient que sur 1 seule page A4 !, et comportait de multiples irrégularités que nous contesterons devant la tutuelle comme les tribunaux.

La séance a même été levée immédiatement après ce rapport, alors que les élus de l’opposition quittaient la salle à cause des comportements de la majorité, qui avec seulement 19 élus présents n’assurait plus le quorum.

De trop nombreuses irrégularités ne respectant pas l’article 107 de la loi NOTRe :

  • De légalité externe pour commencer, puisque la délibération traduit uniquement le fait qu’il a été donné acte du rapport d’orientations budgétaires, au lieu qu’il ait été voté.
  • Et surtout de légalité interne à plusieurs titres :

Continuer la lecture »

Conseil Municipal du 8 décembre… ce n’était pas la fête des lumières !

De nouveau le Conseil Municipal du 8 décembre a été marqué par un comportement indigne de la part du maire et sa majorité (majorité de plus en plus réduite car seulement 19 élu(e)s de la majorité étaient présents sur un total de 45 conseillers municipaux, à croire que ces comportements ne sont même plus supportables pour certains d’entre eux !).

Le conseil a été interrompu immédiatement après le (non) débat d’Orientation Budgétaire, nous y reviendrons….

Après cette nouvelle séance plusieurs options sont sur la table :

  • Saisir de nouveau le Préfet ?
  • Saisir le Tribunal Administratif  ?
  • Saisir le Procureur de la République ?
  • Demander le retrait des délégations du maire ?
  • Imposer désormais un vote à bulletin secret sur toutes les délibérations comme le permet l’article L2121-21 du CGCT, afin d’éviter (i)le vote double du maire, (ii)les dérives autour de l’usage des boîtiers électroniques de vote, comme constatés déjà par plusieurs élus.

Toutes les oppositions doivent se réunir ce lundi soir pour décider de la meilleure conduite à tenir…

Retour sur le conseil…. Continuer la lecture »

Majorité municipale : Bruits de Couloirs et claquages de portes…. (4)

Après le succès d’audience du 1er volet de cette nouvelle rubrique, comme du 2ème, ainsi que du 3ème, voici les dernières nouvelles pour vous faire vivre de l’intérieur (les yeux dans les bleus…. de la politique locale) les affres de cette nouvelle majorité budgétaire LR-UDI-MODEM-FN.

Coups bas, turpitudes, claquements de portes, alliances et dés-alliances, bassesses, déshonneurs, ….. tout tout tout vous saurez tout sur cette gabegie.

Toutes nos informations sont vérifiées, néanmoins comme dans la mare aux canards du journal éponyme les couacs sont toujours possibles alors n’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez corriger, contribuer, ….

A droite toute…

Après l’arrivée du nouveau Directeur de Cabinet du Maire Filloniste : M. Antoine DIERS (vous savez celui qui empêche les migrants de se laver à Calais) , c’est au tour du DGS, Nitya DORESSAMY (vous savez celui au logement de fonction à 2 800€ par mois), d’imposer le recrutement externe de sa nouvelle assistante personnelle Mme Cécile DECLEF, ex candidate sur la liste Front National à Brunoy (91). #nocomment

OK Corral…

L’ambiance est de plus en plus au beau fixe au sein de l’exécutif ! Continuer la lecture »

Majorité municipale : Bruits de Couloirs et claquages de portes…. (3)

Après le succès d’audience du 1er volet de cette nouvelle rubrique, comme du 2ème épisode, voici les dernières nouvelles pour vous faire vivre de l’intérieur (les yeux dans les bleus…. de la politique locale) les affres de cette nouvelle majorité budgétaire LR-UDI-MODEM-FN.

Coups bas, turpitudes, claquements de portes, alliances et dés-alliances, bassesses, déshonneurs, ….. tout tout tout vous saurez tout sur cette gabegie.

Toutes nos informations sont vérifiées, néanmoins comme dans la mare aux canards du journal éponyme les couacs sont toujours possibles alors n’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez corriger, contribuer, ….

Les tontons flingueurs…

Lors du dernier épisode nous vous annoncions que le DGS, Nitya DORESSAMY(vous savez celui au logement de fonction à 2 800€ par mois), recruté par le maire pour « faire le ménage » (cf. l’affaire de la chasse aux rémunérations des chargés de mission) avait obtenu la peau du directeur de cabinet.

Nous vous annonçons l’arrivée du nouveau Directeur de Cabinet du Maire : M. Antoine DIERS qui va constituer une très belle équipe avec le DGS et MLM et qui ont déjà tous les 3 leur surnom au sein de la mairie…Une belle personne, à vous de juger :

OK Corral…

L’ambiance est au beau fixe au sein de l’exécutif….

  • Alain CAPORUSSO, et Lucille YAPO viennent de s’étriper se renvoyant l’un et l’autre à la figure le fait de « s’occuper de leurs fesses ».
  • Valérie ARLE (qui assiste désormais à tous les bureaux Municipaux) a réussi à faire sortir de ses gonds Elizabeth BERTON(la nouvelle conseillère « déléguée à tout »)  qui est partie en claquant la porte.
  • Pas de nouvelle de la plainte en diffamation/dénonciation calomnieuse de Laurence LOUDIERE contre le maire qui l’avait accusé publiquement de complicité s’agissant du tag sur la mairie.
  • A noter l’agression verbale caractérisée de Fadma OUCHARD(la nouvelle présidente du CT, signataire du fameux « courrier des 17 » d’insultes envers les agents et leurs représentants) contre l’Adjointe au personnel lors du dernier CT s’agissant des sujets RH.

Allo Papa Tango Charly…

Michel MONINest toujours porté disparu du conseil municipal, tout comme de la cérémonie du 11 Nov. Le Préfet a confirmé sa démission de son poste d’adjoint aux Sports et à la Jeunesse. Sa fidèle conseillère déléguée à la jeunesse Lucile YAPO aurait d’ailleurs refusé la délégation aux Sports.

I need you…

La campagne électorale des prochaines municipales est lancée, MLM a ouvert son local de campagne (attention l’image est trompeuse il n’est pas « encore » sous les barreaux) et soigne ses maillons faibles…

Maryse DUMONT-MONET (souvenez vous des menaces qui pesaient sur elle) et Alain LECAVELIER  étaient tout fiers de porter la gerbe aux cotés de MLM lors de la cérémonie du 11 Nov.; et Alain CAPORUSSO n’a jamais autant bondé le torse en remplaçant Michel MONINlors de la lecture du message du secrétaire d’état aux anciens combattants.

Mais tais toi… !

Jorge CARVALHO  dont on attend toujours avec « gourmandise » les prises de parole, a encore fait des siennes lors du dernier Comité Technique.

Sur un dossier qui faisait consensus, il s’est autorisé à « remercier » les représentants du personnel qui  « pour une fois » avait voté en fonction de l’intérêt des agents, et pas par intérêt politique de leur « centrale. » !

Inutile de détailler la « gêne » de tous les représentants de l’exécutif et le « dépit » des représentants du personnel face à la finesse de l’analyse…

La vérité si je mens…

Alors que toute la droite, dont MLM, a résolument voté CONTRE la mise en place du RIFSSEP (nouveau régime Indemnitaire) au T12, il continue de soutenir que la mise en place de ce RIFSSEP-alibi (cf. l’affaire des sur-rémunérations des nouveaux Directeurs) à Villejuif est une obligation légale et qu’il n’a pas d’autre choix.

Le Bohellec a tellement peur de ne pas voir ce RIFSEEP voté (dont il pense que cela lui permettra de masquer les illégalités des sur-rémunérations des DG), qu’il en est à avoir convoqué, re-convoqué et re-re-convoqué 3 Comités Techniques sur ce seul sujet !!!

Les Pétroleuses…

Valérie ARLE et Maryse DUMONT-MONNET postuleraient toutes les 2 pour un poste d’Adjointe…

Pendant ce temps, le clan OBADIAs’affronte au clan BOUNEGTA et menace de voter contre les 2 prétendantes sus-nommées si leur propre candidate Elizabeth BERTON n’est pas promue. Dans le même temps Lucille YAPO serait la candidate préférée de MLM ! #micmac lors du prochain Conseil du 8 décembre.

La suite au prochain numéro, n’hésitez pas à partager….

Le résumé de l’épisode 1

Le résumé de l’épisode 2

Quand la tutuelle s’en mêle… (enfin !)

En marge de la saisie du Procureur de la République pour faux en écriture publique par personne dépositaire d’autorité publique, une délégation d’élus de l’opposition de la Mairie de Villejuif a été reçue en sous Préfecture de L’haÿ les Roses suite à leur demande (cf. le courrier de demande audience signé par les 21 élus de l’opposition).

La réunion a duré près de 2 heures, dans un climat extrêmement cordial face à une tutelle parfaitement informée des différents dossiers en cours.

Tour à tour les élus de la délégation (S Taillé Polian PS – G Lafon PS – A Lipietz EELV – J Harel SE – Ph Vidal LREM) ont ainsi pu aborder les points suivants structurés autour de 6 grands chapitres.
Continuer la lecture »

Un pas (de travers) de plus est franchi…, 21 élu(e)s saisissent la Procureure de la République

3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende !

Voici ce que prévoit l’Article 441-1 du code Pénal s’agissant des atteintes à la confiance publique via l’usage de faux, et raison de la saisie de la Procureure de la République par 21 élu(s) de l’opposition dans le cadre de la malheureuse procédure d’expulsion de la Bourse du Travail, voulue par le maire et ses complices, qui à force de mensonges se prennent de plus en plus les pieds dans le tapis s’agissant de cette affaire.

Les 2 gros mensonges initiaux :

  1. Les syndicats occuperaient ce bâtiment, « propriété publique de la Ville », sans droit ni titre
  2. La Ville devait libérer d’urgence ce bâtiment afin de le vendre pour financer la construction de l’École dite des Réservoirs

Mais la réalité est toute autre…

Continuer la lecture »

Censure de notre Tribune politique dans le journal municipal

C’est une grande première à Villejuif…

le Maire de Villejuif n’a désormais plus rien à perdre et ne recule décidément devant rien !

En Septembre, une première tentative d’intimidation avait été envoyée à quasiment l’ensemble des groupes d’opposition s’agissant du contenu de leur tribune politique. Intimidation restée sans suite, le Conseil d’État depuis un arrêt de 2016, considère en effet que le maire n’a pas à contrôler le contenu des supports, celui-ci n’engage que la responsabilité de leurs auteurs.

Un pas de plus a été franchi, au prétexte du principe de précaution s’agissant de sa responsabilité pénale en tant que du directeur de la publication, ce dernier à fait le choix de CENSURER notre dernière tribune dans le journal Municipal de novembre. Continuer la lecture »

Retour sur le Conseil Municipal du 23/10/17

Après l’interruption de la séance du Conseil Municipal du 13 Octobre suite à l’irruption de manifestants contre la cession de la Bourse du Travail et surtout suite au refus du maire de laisser s’exprimer ceux-ci  voire de les rencontrer, une nouvelle séance de Conseil a donc été programmée.

Les réponses aux nombreuses questions s’agissant de la liste des « décisions du maire » n’ont, une fois de plus, pas été apportées. Par ailleurs, nous n’avons malheureusement pas été suivi par le reste de l’opposition s’agissant de la décharge de délégations du maire, ceux-ci semblant donc se satisfaire d’une situation inacceptable ! (allez comprendre ?)

Néanmoins, Paulo NUNES, a ouvert la séance au nom de l’ensemble de l’opposition afin que cessent les dérives dans l’usage du boitier électronique de vote : Continuer la lecture »

%d blogueurs aiment cette page :