Majorité municipale : Bruits de Couloirs et claquages de portes….

Inauguration d’une nouvelle rubrique qui régulièrement (en fonction de l’actualité) vous fera vivre de l’intérieur (les yeux dans les bleus…. de la politique locale) les affres de cette nouvelle majorité.

Coups bas, turpitudes, claquements de portes, alliances et dés-alliances, bassesses, déshonneurs, ….. tout tout tout vous saurez tout sur cette gabegie.

Toutes nos informations sont vérifiées, néanmoins comme dans la mare aux canards du journal éponyme les couacs sont toujours possibles alors n’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez corriger, contribuer, ….

Au sommaire cette semaine :

Lundi : Jean François HAREL rejoindrait donc bien la majorité en position de dernier adjoint (il faut bien rembourser les frais de la campagne des législatives). #hommedepeudeparole

Par contre contrairement à ce que lui-même annonçait dans la Presse le 31/05 « Jean-François Harel pourrait rejoindre l’exécutif lors du Conseil municipal du 5 juillet, à la seule condition d’être nommé 1er adjoint en charge des ressources humaines », ce serait finalement en tant que dernier Adjoint et pas du tout en charge des RH.  Surement les conséquences de son piteux score de 145 voix soit 0,5% ! des législatives, néanmoins même les élus de la majorité ne connaissent pas à date ses futures attributions ! #adjointsgodillot

Mardi :Fadma OUCHARD (l’adjointe à l’éducation signataire du fameux courrier des 17 d’insultes vis à vis des agents et devenue célèbre depuis l’affaire des ATSEMs comme celle de la fermeture de l’école Karl Marx), aurait fait semblant de découvrir que la fameuse liste noire concerne aussi les cadres de « SA« direction de l’éducation. Fureurs et cris puis menace de démissionner de sa délégation…. #memepaschiche

Mercredi : La DGA Finances et Ressource (vous savez celle qui tente de faire croire qu’elle a été harcelée parce que l’ex-adjoint aux finances lui réclamait ses arrêtés de rémunérations illégaux !) aurait Besancenot exhume Chirac "Supermenteur"finalement avoué à plusieurs personnes que sa rémunération était non conforme (les détails de ce détournement de fonds publics sont là), et dire que le maire a soutenu plusieurs fois en conseil municipal et à sa majorité que tout était légal (!), comment ces derniers vont réagir en découvrant qu’il leur a (encore) menti ? #cahuzac

Jeudi : Alain CAPORUSSO, l’adjoint à la culture qui n’est plus à une humiliation près de la part de la frange la plus à droite de la majorité se serait vu interdit de prise de parole publique par le maire lors de la présentation de la saison 2017-2018 du théâtre Romain Roland #javalelescouleuvres

Vendredi : Bureau Municipal de la majorité !

  • Prise de bec entre Laurence LOUDIERE (l’adjointe RH qui n’a pas eût son mot à dire sur l’affaire de la baisse brutale d’1/3 du salaire des chargés de mission) et Maryse DUMONT-MONET (conseillère déléguée qui avait été menacée par le président de son groupe lors d’un précédent conseil) au sujet de leurs interpellations mutuelles via les réseaux sociaux. #crepagedechignon
  • Insultes entre Jean-Francois HAREL (celui qui a failli « Rebâtir la France » à lui tout seul) et Édouard OBADIA (celui que le 1er traite de félon malhonnête depuis 3 ans) au point que ce dernier aurait claqué la porte du bureau Municipal avec fracas. #pitbullcontregodzilla
  • Le maire aux abois et qui constate une fois de plus qu’il n’a pas de majorité (hors la voix du FN) aurait quitté finalement furieux la pièce en annonçant qu’il ne reviendrait pas en mairie la semaine prochaine et laisserait la 1ere Adjointe Cécile DUBOILLE (épouse du « félon » sus nommé) gérer la mairie toute seule la semaine prochaine. #tropfieremaman

En vrac durant ce mois de Juin :

  • La conseillère municipale Elizabeth BERTON qui depuis 3 ans cherche désespérément un emploi municipal viendrait d’être récompensée d’avoir suivi dans tous ses déplacements le maire par un poste de conseillère déléguée (mais sans délégation précise !) #jachetemamajorité
  • L’adjoint à la sécurité Jorge CARVALHO (celui que le maire appelle « quand tu n’as besoin de rien ») ne sait plus quoi raconter pour tenter d’exister politiquement, sa dernière lubie : E. MACRON lui-même lui aurait proposé un poste de sénateur EnMarche (lol) #caosetoutcestacaquonlesreconnait
  • Alerte enlèvement : l’adjoint Michel MONIN est porté disparu du conseil municipal depuis presque 1 an, écarté des commémorations du 18 Juin au profit du conseiller délégué Alain MILLE (le fidèle monsieur sécurité du maire) il aurait commencé à déménager son bureau et annoncé qu’il ne siégerait plus, pendant que le maire après l’avoir humilié publiquement à maintes reprises fait des pieds et des mains pour le retenir lui et son épouse Marie-Jocelyne PIDRON. #jevousaimejaibesoindevosvoix
  • Le conseiller municipal FN Alexandre GABORIT en accord avec le maire démissionnerait du FN pour mieux intégrer la majorité comme si de rien n’était (!). Après le vote du budget, pour cette majorité le vote n’a pas d’odeur #majoritéLRUDIMODEMFN

La suite au prochain numéro….

Nouvelle majorité : Toucher ou Creuser le fond ?

Au lendemain du dernier conseil municipal la seule question qui se pose désormais est de savoir à quel moment l’actuel maire de Villejuif et sa nouvelle majorité budgétaire considéreront avoir touché le fond ?

Au déroulé des conseils municipaux comme des comités techniques il a été indéniablement démontré l’incapacité à tenir les séances et à répondre aux interrogations légitimes des élus.

Les adjoints ne savent plus quoi inventer pour expliquer l’étiolement de leur majorité et les déboires liés à leur gestion : harcèlement en direction de l’administration, complot communiste à l’origine de rémunérations indues, etc… Continuer la lecture »

Villejuif ou Bokassa City ?

Le ménage et la grande transformation continuent à Villejuif avec, c’est désormais officiel, un super DGS à la tête de l’administration. Alors, accrochez-vous !

On se souvient que le dernier n’avait pas donné satisfaction à monsieur le maire : trop mesuré, trop peu politique, pas assez défenseur d’élu(s) mis en cause pour harcèlement en direction d’agents et sans doute trop probe. Bref, remercié et payé comme bien d’autres à rester chez lui.

Pas grave puisque ce sont les Villejuifois qui acquittent les quelques 300 000€ annuels (!) cumulés que coutent aux finances de la ville (et donc aux Villejuifois) les divers membres de la Direction générale mis sur la touche sans raison.

Après des mois de recherche insatisfaisante et d’interim poussif (pas facile de recruter à Villejuif, bizarre, non ?) la perle rare est enfin trouvée, mais la négociation sur les avantages a semble-t-il été ardue.

Passé auparavant par Garges et Bobigny, la nouveau DGS fait parler de lui avant même d’être nommé : au-delà des polémiques et souvenirs laissés dans les communes dont il s’est fait remercier, on se souvient d’un débat mémorable en Conseil municipal en février concernant l’attribution à ce dernier d’un logement de fonction. Même pas peur, la délibération avait été votée de justesse à une voix près ! Continuer la lecture »

Lettre de démission d’Adjoint de Philippe VIDAL au Préfet

Ci dessous le courrier complet de démission de Philippe VIDAL (également à télécharger  ici) de son poste d’adjoint adressé comme il se doit au représentant de l’Etat dans le département.

Cette démission sera définitive à partir de son acceptation par le Préfet.

 

Monsieur le Préfet,

Par la présente, je vous fais part de ma décision de démissionner de mon mandat d’adjoint au Maire de Villejuif.

Si dans un premier temps j’ai estimé que ma responsabilité était de rééquilibrer les orientations de la majorité encore en responsabilité et de corriger ce que je considérais comme des excès en termes de postures politiques, force est de constater que je suis arrivé au bout de cette logique. A tel point que je me trouve désormais dans l’impossibilité de m’associer de quelconque façon à ce qui reste de cette majorité municipale appelée par le passé « Union Citoyenne ».

En effet, j’ai progressivement pris connaissance d’un certain nombre de dérives et arrangements avec le droit que j’ai dénoncés auprès de votre personne et qui font aujourd’hui l’objet d’une action en justice.

Continuer la lecture »

Le Maire tente d’étouffer l’affaire et finit par donner raison aux élus VillejuifNOTREville….

Faute avouée, faute avouée…

Souvenez-vous lors de la séance du Conseil Municipal du 17 Mars dernier nous avions déposé un vœu afin que la lumière soit faite sur les irrégularités de rémunération des DGA et Directeurs nommés depuis le début de la mandature.

Les élus de cette désormais majorité Budgétaire s’étaient alors empressés de quitter la salle du Conseil Municipal afin que le vœu ne puisse être présenté faute de quorum. (c’est à lire ici : Villejuif n’est pas épargnée par les Pénélopades).

Depuis, une plainte a été déposé auprès du Procureur de la République pour détournement de fonds Publics et le Trésorier comme le Préfet ont été saisis du dossier…

Continuer la lecture »

4 candidats aux législatives au sein de la nouvelle majorité budgétaire LR-FN !

Dans la 11e circonscription du Val de Marne, Arcueil-Cachan-Gentilly Ouest et Villejuif la nouvelle majorité de droite part en ordre dispersé aux législatives, c’est le moins que l’on puisse dire ! Résultat de recherche d'images pour "audrey gaudron"

Hasard ou fatalité, malgré le soutien affiché du maire à la Candidate LR Audrey GAUDRON ce sont 2 membres de son nouvel exécutif qui vont s’affronter pour conquérir les voix d’une droite en perdition à Villejuif et dont l’électorat, on le pressent, doit être plus déboussolé que jamais. Continuer la lecture »

La Droite à Villejuif en pleine Bérézina…

F. Fillon / F. Le Bohellec destins croisés….

Englués dans les affaires, les têtes de Liste LR emmènent leurs troupes au bord du gouffregraphique

La déroute de F. Fillon qui atteint péniblement les 13 % sur Villejuif annonce-t-elle la chute du leader local LR, F Le Bohellec qui lui a accordé son parrainage ?

F. Fillon, même s’il n’en tire pas toutes les conséquences a au moins admis (du bout des lèvres, il est vrai) sa responsabilité dans la défaite de son camp.

F. Le Bohellec, lui, semble pour l’instant totalement sourd face au grondement des affaires judiciaires qui s’accumulent (affaire de la halle des sports, actions en cours s’agissant de la fameuse liste noire et chasse aux sorcières, plainte déposée pour détournement de fonds publics, …). Continuer la lecture »

État d’urgence républicain…

Désormais EnMarche se trouve durablement inscrit dans le paysage politique national comme local à "Marianne est une métaphore"Villejuif avec 26% des voix rassemblées. Ces suffrages obligent néanmoins à la modestie face tout d’abord à un Front National qui, bien que deuxième, n’a jamais été aussi proche d’accéder aux plus hautes responsabilités. Continuer la lecture »

VILLEJUIF : Nouvelle majorité LR-FN, ce sera sans nous…

C’est à une très large majorité que l’Assemblée Générale de l’association VillejuifNOTREville, qui avait porté la liste éponyme aux élections de 2014, a demandé à ce que les élus qu’elle avait investis quittent immédiatement la majorité municipale actuelle.

Pour l’Association, jusqu’à présent, la valeur ajoutée de nos élus résidait dans leur capacité à influer positivement sur la politique municipale par leurs valeurs de centre gauche et écologiques.

Cela a porté ses fruits un temps sur la mobilité des ATSEMs, la préservation de l’action sociale, le maintien de l’école Karl MARX.

Fin 2016, la décharge de fonction du DGS, pourtant garant d’une certaine neutralité dans les rapports entre administration et élus, avait été ressentie comme un désaveu majeur : cette décision avait été interprétée par le groupe comme un signe fort du souhait de rompre toujours plus avec une gouvernance faite de compromis et de collaboration entre les différentes sensibilités politiques.

Au-delà des dissensions politiques, un faisceau d’éléments rendent d’autant plus souhaitable encore ce départ : de forts doutes planent quant à la régularité de la commande publique concernant le dossier de la Halle des Sports, l’usage irrégulier des deniers publics dans le cadre de la rémunération d’un membre de la Direction Générale est aujourd’hui solidement établi, sans compter le mépris de l’exécutif en direction des agents assumé par un courrier des 17 élus les plus proches du Maire, et constaté au quotidien par la plupart des agents de notre ville comme de leurs représentants.

Après le départ des Verts de la majorité municipale en 2016 qui avait représenté une étape majeure dans la recomposition de l’équipe municipale, le retrait des délégations de Philippe VIDAL qui avait pris une position ferme contre le budget primitif avait achevé de vider l’Union Citoyenne des figures qui garantissaient sa diversité.

La majorité actuelle se compose désormais exclusivement d’élus se situant à droite de l’échiquier politique, à l’image du ralliement de J-F.Harel récemment réconcilié avec le Maire en échange de promesses de délégations. Celle-ci s’est vue de fait renouvelée lors du vote du budget qui a été adopté à 1 voix près ce 31 mars.

La conclusion qu’en tirent les élus VillejuifNOTREville est que l’utilité de leur groupe au sein de cette majorité, avérée par le passé, est vouée désormais à ne servir que de faire valoir à une politique de plus en plus droitière conduite par un exécutif qui n’a vu son budget adopté vraisemblablement que grâce à la voix du FN !

Jusqu’au bout, nos élus ont choisi d’agir au sein d’une municipalité plurielle en mettant en avant nos valeurs, l’humain, le social, la transparence, la rigueur, l’honnêteté et le dialogue. Jusqu’au bout, nous avons essayé d’éviter dérives et sectarisme, et d’honorer ce pourquoi les électeurs nous ont choisis.

Ce n’est désormais plus possible, nous en tirons les conclusions : nous officialiserons notre départ de cette majorité dite Union Citoyenne, qui n’a plus d’Union que le nom, dès le prochain Conseil Municipal.

de l’Union Citoyenne à une alliance « Droite – Front National » !

Après le dernier Conseil Municipal du 31 mars, les choses sont loin d’être apaisées au sein de ce qu’il est désormais convenu d’appeler « feu » l’Union Citoyenne de Villejuif après le retrait des délégations de Philippe Vidal, tête de liste de la dernière composante progressiste de cette Union Citoyenne suite au départ du groupe des élus EELV l’année dernière.

Bien que le budget ait été adopté, à une seule voix près, il reste difficile de dire : « circulez, il n’y a rien à voir ».

Au contraire, les élus du groupe VillejuifNOTREville proches de Philippe Vidal après avoir fait part de leur scepticisme quant à la sincérité de la construction du budget primitif 2107 présenté lors de cette séance, se sentent moins à l’aise que jamais avec les orientations  de plus en plus brutales et « droitières » défendues par le Maire. Continuer la lecture »

%d blogueurs aiment cette page :