Un reniement sans honte du débat en Conseil Municipal

Le chiffre 17 (*) ne doit sans doute pas porter chance à M. Franck LE BOHELLEC, en témoigne cette séance du Conseil municipal du 17 mars 2017 qui n’a pas été des plus valorisantes pour la partie « très à-droite » (en plusieurs mots !!!) de sa majorité.

(*) cf. le fameux scandale de la lettre des 17 élus insultant les agents de notre ville, illustrative de méthodes que nous avions immédiatement dénoncées.

Par où commencer ?

Difficile de choisir tant les ratés, bourdes et manquements au débat démocratique ont été nombreux et manifestes.

Tout d’abord un Maire qui daigne finalement être présent alors qu’annoncé absent, parce que le Rapport d’Orientation Budgétaire le vaut bien peut-être ?

Le thème de la soirée est d’entrée posé : ce sera l’approximation. Ainsi, le Maire nous annonce-t-il fêter son bi-centenaire. Tant qu’à ne pas être trop sérieux !

Résultat de recherche d'images pour "les 3 volets du développement durable"

Nous avons également parmi les grands moments le rapport consacré au Développement Durable présenté par Mme Catherine CASEL.

L’ensemble du Conseil sera quasi unanime pour dénoncer l’indigence du contenu de ce rapport qui ne s’appuie que sur des réalisation anciennes et fait totalement l’impasse sur 2 des 3 volets du développement durable, pour aboutir à un rapport qui ressemble plus à un imprimé de communication sur la seule partie écologie, au point que le Maire sera obligé, de lui même, de demander à l’Adjointe de revoir sa copie ! (elle en quittera immédiatement après la salle du Conseil Municipal)

Puis vint le Débat d’Orientation Budgétaire que le Maire avait essayé vainement de placer en tête de l’ordre du jour ce qui était bien sûr contraire au droit.

L’Adjoint au Budget comme l’Adjointe au Personnel n’ayant pas validé ce rapport portant pourtant sur les Orientations Budgétaires comme sur la situation comparée Femme/Homme au sein de la collectivité, c’est donc l’Adjoint à la Sécurité M. CARVALHO, qui s’est donc attelé à lire une note qui lui a été préparé, noyant les élus de chiffres se contre disant entre eux !

A noter en passant :

  • l’engagement de l’Adjoint à la Santé M. OBADIA de soutenir une hausse du budget RH en 2017 de 3,33%.
  • l’engagement du Maire que le budget 2017 serait plus sincère que les précédents (sic !)

Bref, la seule certitude que les élus ont pu en tirer fut que le rapport présenté manquait de rigueur et de sérieux !

Autre moment de bravoure, un échange épique sur le rapport marché d’assurance « Dommages aux biens et assurance statutaire », dossier dont Philippe VIDAL, pourtant adjoint à la Commande Publique n’avait pas été destinataire !

Ce dernier a en toute logique, demandé la remise au prochain Conseil d’une note explicative à l’ensemble des Conseillers pour éclairer les critères de choix retenus.

Vœu sur la transparence des rémunérations

Pour finir, et sans prétendre être exhaustif tant les aberrations démocratiques ont été nombreuses, Afficher l'image d'originementionnons encore l’épisode du vœu déposé par le groupe des élus VillejuifNOTREville vœu s’agissant de la transmission des arrêtés de nomination en conformité avec l’avis rendu par la CADA

Afin de faire sauter le quorum et donc d’empêcher toute délibération, l’équipe du Maire a tout simplement quitté la salle !

Ce vœu, rappelons-le traitait de la transparence des régimes indemnitaires accordés aux membres de la Direction générale.

De là à dire que certains ont des choses à se reprocher il n’y a qu’un pas…!

Quant au flagrant déni de démocratie, M.J-F. HAREL lui même s’est emporté devant un tel traitement du débat démocratique en remarquant qu’il n’avait jamais eu à subir de tels manquements sous le mandat précédent.

Tribune Mars 2017 : Remettre les choses à l’endroit !

Beaucoup trop de dossiers sont désormais gérés dans l’ombre par le Maire et quelques Adjoints, sans Résultat de recherche d'images pour "opacité"concertation avec les autres Élu(e)s et encore moins avec les services de l’Administration pour aboutir finalement à un pilotage de plus en plus délicat et dangereux  pour des affaires municipales. Cela n’est pas sans conséquence sur la qualité du service au public.

Les maux sont épars et nombreux :malaise croissant des agents et alertes de plus en plus graves, menaces judiciaires, dialogue social conflictuel, règles de la commande publique sujettes à interrogations…Résultat de recherche d'images pour "300 000 €"

Continuer la lecture »

Il faut sauver l’Auberge des Idées…

leparisien24022017Suite au projet d’implantation d’une future mosquée en bordure de RD7 au niveau de l’actuel « Portail »,  Philippe VIDAL, adjoint en charge des Finances et du Patrimoine, a reçu les représentants de l’association « Auberge des Idées » le matin même de la présentation publique du projet.

Cet espace associatif convivial et participatif qui mixe : Génération, Culture, Université Populaire, Économie solidaire, … doit être relogé.auberge-des-idees_logo

Continuer la lecture »

Disparition brutale d’un agent : l’Adjointe RH s’adresse aux Agents

leparisien-14022017A la suite du drame relayé dans la Presse ces 2 derniers jours, l’Adjointe en charge du Personnel, Mme Laurence LOUDIERE a souhaité s’adresser à l’ensemble des agents de la collectivité :leparisien-15022017

 

 

« Madame, Monsieur,

Le choc du décès de M. Thierry HOLVECK mettra du temps à s’estomper, c’est pourquoi il m’a semblé nécessaire de rencontrer sans tarder ses proches collègues. Ce moment d’échange qui a eu lieu ce 15 février m’a permis de me rendre compte de la priorité qu’il y a à vous assurer à toutes et tous un niveau égal d’information tout en respectant l’enquête en cours. Continuer la lecture »

Fermeture du Chêne… non à la double peine !

le-cheneDepuis le 1er juillet 2013, la ville mettait à disposition d’une association, Les Tailleurs d’envie, les locaux du 131 avenue de Paris. La convention ne se voyait pas renouvelée puisqu’un projet de résidences sociales pour travailleurs immigrés devait y être implanté.

Or, depuis le 1er juillet 2016, la libération des locaux se faisant attendre, la ville avait entrepris une démarche d’expulsion. Malgré les demandes de plusieurs élus dont l’Adjoint à la Culture, aucun accompagnement réel des artistes dans la recherche de nouveaux locaux n’était proposé par la ville.cm-_intervention-le-chene Continuer la lecture »

Tribune Février 2017 : La laïcité n’implique pas l’inaction !

MosquéeLe premier accord de principe pour la construction d’une mosquée à Villejuif date de 2008.

La Maire de l’époque soutenait le principe d’un lieu de culte digne, à la fois proche du centre ville, du métro et en bordure d’un grand axe.

Quel est l’état d’avancement du projet, combien de temps va-t-il falloir attendre avant de voir cette demande légitime recevoir une réponse concrète ?

Continuer la lecture »

La Majorité ne tient plus que par la menace…

Lors de la séance du Conseil Municipal de Villejuif du 3 février, Mme Maryse DUMONT-MONNET demission-ndpv a fait l’objet de menaces claires de la part d’un de ses collègues, probablement afin que la majorité municipale ne perde pas une voix.

Dans le contexte d’une séance une fois encore marquée par les tensions et les invectives, la Conseillère Municipale, également Conseillère déléguée à la Performance de l’action publique et au suivi des indicateurs, aurait eu le malheur de tenter de quitter une séance sans laisser son pouvoir de vote.

Cette sortie n’a pas été tolérée par certains collègues élus de son groupe politique qui auraient poursuivi Mme DUMONT-MONNET afin de la convaincre de rester en séance. Continuer la lecture »

Logement de fonction du (futur) DGS : Illégal sur la forme, immoral sur le fond…

Rapport 102 – Attribution d’un logement de fonction au (futur ?) DGS

Conseil Municipal du 3 Février 2017

Avec 1 seule voix de majorité, 21 voix POUR (les élus des groupes de Droite + Mme Casel et M. Lecavelier), face à 20 voix CONTRE (toute l’opposition + les élus VillejuifNOTREville et apparenté), le Maire a choisi de faire passer en force ce rapport, illégal sur la forme et immoral sur le fond !argent

Retrouvez ci dessous l’intervention de Philippe VIDAL dénonçant l’attribution d’un logement de fonction au 1er salaire de notre collectivité (lorsque dans le même temps il se trouve des agents de la ville sans logement et contraints de dormir dans leur voiture !).
Continuer la lecture »

Vœux 2017 au Personnel

voeu-loudiereLes 25 et 30 Janvier, très peu d’agents (et on comprend pourquoi… !) étaient réunis autour de la traditionnelle  galette pour la cérémonie des vœux au personnel communal.

Retrouvez ci dessous le discours de Mme Laurence LOUDIERE, Adjointe en charge du Personnel, qui contrairement au discours du Maire mettant en avant les projets de la ville en cours, a souhaité elle, adresser directement les sujets touchant le quotidien de nos agents. Continuer la lecture »

« Conseil Municipal » des Seniors, oui mais….!

conseil-des-seniorsRetrouvez l’intervention d’Alain CAPORUSSO (Adjoint aux affaires Sociales) lors du Conseil Municipal du 9 décembre dernier ayant poussé finalement au retrait de cette délibération devant l’avalanche de réprobations des membres du Conseil sur la manière de faire…. !

« Madame, Monsieur,

Je partagerai sans doute avec vous le caractère tout à fait louable de cette tentative de constituer un conseil municipal des séniors de ré-enchanter une vie politique qui en a bien besoin. En effet, nombreux sont les fâcheux en ce domaine, les égos mal placés, les responsables personnellement intéressés, les tentations prédatrices, les personnalités à tendance mégalomaniaque ou cynique, souvent les deux, mais aussi et surtout les manœuvres, les calculs, autant de maux dénoncés déjà dans la Grèce antique ou sous la République Romaine. Continuer la lecture »

%d blogueurs aiment cette page :